AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : le report de la rentrée scolaire 2022 sera fixé cette...

Algérie : le report de la rentrée scolaire 2022 sera fixé cette date

Algérie – L’actuelle crise sanitaire dans le pays pourrait mener au report de la prochaine rentrée scolaire 2021-2022, cette décision sera fixée pour la semaine prochaine. Voici les détails, ce 15 août 2021. 

On s’approche de la fin de la saison estivale et qui dit fin des vacances, dit reprise. Notamment, la rentrée scolaire de l’année 2021-2022 en Algérie qui pourrait bien se diriger vers un report de la date officielle. Son annonce est prévue pour la semaine prochaine. C’est à la lumière de la crise sanitaire actuelle qui règne dans le pays. On vous tient au courant des détails à ce sujet, ce 15 août 2021. 

En effet, il est prévu que la décision de décaler la prochaine reprise scolaire prévue pour le 7 septembre soit dévoilée au grand jour dès la semaine prochaine. C’est en tout cas selon ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar. Ça sera après la consultation du Comité scientifique qui décidera du report ou du maintien de la date officielle de cette reprise. Puisque seule la situation sanitaire pourra déterminer son déroulement, ou pas. 

Ainsi, cette décision survient au même moment où le ministère de l’Éducation souligne la nécessité de vacciner le personnel du secteur éducatif. Et ce, avant la reprise du personnel administratif. Celle-ci est prévue pour le 29 du mois actuel. C’est afin de lutter contre la propagation du virus au sein des établissements. Ainsi que de minimiser les dégâts que peut provoquer le variant Delta.  

Les syndicats soutiennent l’idée de décaler la rentrée d’une période de 15 jours 

Par ailleurs, les syndicat de l’Éducation nationale ont de leur côté souligné la nécessité de reporter la rentrée scolaire. C’est pour accélérer le processus de vaccination contre la Covid-19. Notamment, pour les employés du secteur. C’est en prévision de la prochaine rentrée et surtout afin de faire vacciner un maximum de monde. 

D’ailleurs, le président du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef) s’est exprimé. Boualem Amoura s’est penché sur le sujet. Dans son intervention, il suggère le report de la rentrée des classes d’une quinzaine de jours. C’est afin d’assurer l’injection des deux doses aux enseignants et au corps éducatif dans son ensemble. 

Le président du Syndicat national des travailleurs de l’Éducation, Abdelkrim Boudjenah, s’est également prononcé. Ce dernier est aussi favorable au décalage de la rentrée de septembre pour au moins 15 jours. Toujours avec la même idée de faire vacciner tout le monde (enseignants, élèves et personnel). 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes