AccueilÉconomieAlgérie : voici les répercussions de la guerre Ukraine - Russie sur...

Algérie : voici les répercussions de la guerre Ukraine – Russie sur l’économie

Économie – La guerre de la Russie contre l’Ukraine aurait des conséquences sur l’économie mondiale, notamment, sur celle de l’Algérie. Dzair Daily vous relate toutes les informations dans la suite de cet article du 26 février 2022.

Au fait, la guerre de la Russie contre l’Ukraine aurait des répercussions sur plusieurs pays dans le monde, y compris sur l’Algérie. En effet, cette guerre toucherait l’économie mondiale. Cependant, cela pourrait impacter positivement ou négativement certains secteurs dans d’autres pays du monde. 

En effet, l’Algérie avait déjà ressenti un changement avant même que cette guerre ne commence. Il s’agit de l’augmentation des prix du pétrole. Effectivement, le prix du baril de brut frôle les cent dollars du cours de panier du Brent dont le prix du pétrole algérien (Sahara Blend). De ce fait, l’Algérie a bénéficié de cette invasion russe sur le plan économique, assure le quotidien Echorouk

De même, les prix du gaz ont également augmenté pour atteindre les mille quatre cent (1.400) dollars par millier de mètres cubes (1.000 m3). Il s’agit d’une hausse d’environ 35 %. Cela dès le début de la guerre en Ukraine lancée par la Russie. Ainsi, ce conflit armé contribuerait à relancer l’économie de l’Algérie. Notamment, suite à son positionnement en quatrième place avec un pourcentage de 10,2 % en termes de gaz liquéfié exporté à destination de l’Europe. 

Guerre Ukraine – Russie : Quelles sont les conséquences négatives sur l’Algérie ?

Par ailleurs, les prix de certains produits de large consommation, comme les céréales, ont connu une hausse significative. Juste après le déclenchement de la guerre. Alors, cette flambée des prix a provoqué une grande faille sur le marché national. En effet, l’Algérie fait partie des importateurs de céréales dans le but de répondre aux besoins des consommateurs. 

De la même sorte, les prix du blé et du maïs ont également augmenté suite à l’invasion russe de l’Ukraine. Étant donné que ces deux états contrôlent une grande partie de la production mondiale du blé et du maïs, le prix d’un tonne de blé a atteint les 344 euros. Cela dit, cette hausse aurait un impact négatif sur l’économie de l’Algérie. Notre pays importe ces matières pour subvenir aux besoins nutritionnels du bétail et ceux de la volaille. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes