Algérie – Réouverture des frontières : Dr Berkani dévoile les conditions

Algérie – Le membre du Comité scientifique Dr Bekkat Berkani a dévoilé les conditions nécessaires pour la réouverture des frontières.

En effet, dans un entretien accordé ce 03 février au site spécialisé Visa-Algérie (VVA), le président de l’Ordre des médecins et membre du Comité scientifique, Dr Mohamed Bekkat Berkani, a révélé que « la réouverture des frontières ne dépend pas uniquement de l’Algérie, même avec la vaccination ».

Dans ce sens, le spécialiste a expliqué que les conditions nécessaires pour que l’Algérie puisse rouvrir ses frontières dépendent aussi de l’évolution de l’évolution de la situation épidémiologique relative au Coronavirus dans d’autres pays notamment en Europe, dont la France.

| Sur le même sujet : Reprise des vols d’Air Algérie : Pas avant de vacciner 60% de la population ?

« Il faut d’abord que la situation s’améliore en Europe et surtout en France où réside la plus grande communauté algérienne »; a t-il indiqué à la même source. Il poursuit, en ajoutant dans ce sillage que l’Algérie doit également atteindre « une certaine immunité collective » avant d’entamer un processus de réouverture des frontières.

| Lire aussi : « La fermeture des frontières nous a évité la catastrophe », affirme Berkani

Rappelons à ce propos que lors de son passage le 31 janvier dernier dans l’émission L’invité de la rédaction, sur les ondes de la Radio Algérienne chaîne III, le membre du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie, Dr Bekkat Berkani, a affirmé que la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes a préservé le pays d’une catastrophe humanitaire.

« La fermeture des frontières nous a préservés d’une catastrophe annoncée », a-t-il affirmé. De plus, au regard de la situation sanitaire qui prévaut en Algérie et dans les pays voisins, Dr Berkani a estimé que « nous devons garder ce statut quo aérien ». Enfin, le membre du Comité scientifique assure que ces décisions « sont absolument nécessaires dans la situation dans laquelle nous sommes ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes