Algérie : Voici la vérité sur le remède anti-Coronavirus de Bonatiro

Algérie – Le ministère de la Santé a nié l’information relative à la préparation d’un vaccin contre le Coronavirus par des chercheurs algériens.

En effet, la dernière sortie en date du chercheur en astronomie controversé, Loth Bonatiro, a déclenché la controverse suite à ses révélations sur une éventuelle découverte d’un traitement contre le Coronavirus (Covid-19) par une équipe de chercheurs algériens et irakiens dans des laboratoires à l’étranger.

La déclaration de Bonatiro a suscité un tollé sur les réseaux sociaux algériens, et le ministère de la Santé a décidé de réagir ce mercredi 4 mars, en annonçant « qu’aucun médicament contre le Coronavirus n’a été découvert jusqu’à présent en raison du fait que le virus se métamorphose rapidement, ce qui retarde le développement d’un vaccin spécifique. », rapporte le quotidien El Bilad.

La porte-parole du ministère de la Santé a indiqué à cet égard, « que la fabrication d’un vaccin anti-Coronavirus est totalement supervisée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), réfutant toute coordination avec des chercheurs algériens au niveau de l’Institut Pasteur ou dans d’autres laboratoires nationaux. », précise-t-elle.

Bonatiro persiste et signe

De son côté, Loth Bonatiro a récidivé une nouvelle fois, ce 4 mars, lors de son passage sur la chaîne Echorouk, où il a assuré que les deux tests en laboratoire du remède se sont avérés positifs, et que son équipe est dans l’attente de la confirmation d’un troisième test, avant d’officialiser l’annonce de la découverte.

« Le monde entier est en course pour découvrir le vaccin en premier. Grâce à Dieu nous [algériens, ndlr] avons réussi à le découvrir avant tout le monde et nous avons eu des résultats positifs lors de nos deux tests. Nous attendons le troisième test positif avant d’annoncer officiellement notre découverte. »

https://www.facebook.com/EchorouknewsTV/videos/3136241533268657/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes