28.9 C
Alger
28.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : refus de visa pour Annie Ernaux et exclusion des éditions...

Algérie : refus de visa pour Annie Ernaux et exclusion des éditions KOUKOU au SILA 2023

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les événements récents concernant le Salon international du livre d’Alger (SILA) suscitent de vives réactions, mettant en lumière les questions de liberté d’expression et de censure en Algérie. Notamment après l’interdiction d’entrée de l’écrivaine française Annie Ernaux en Algérie et l’exclusion des éditions KOUKOU au SILA.

La décision inattendue des autorités algériennes de refuser le visa d’Algérie à Annie Ernaux, écrivaine française lauréate du Prix Nobel de littérature 2022, a suscité de nombreuses interrogations. Prévue pour participer à la 26e édition du SILA, l’auteure s’est vu refuser l’entrée sans aucune explication officielle, a révélé Le Monde. La même source suggère que l’intervention de l’ambassadeur algérien à Paris, Saïd Moussi, pourrait être à l’origine de cette décision.

- Publicité -

Certains observateurs estiment que ce refus pourrait être lié à la prise de position de l’écrivaine en faveur de la libération d’Ihsane El Kadi, un patron de presse algérien. La protagoniste dénonçait alors « l’acharnement sécuritaire et judiciaire que subissent Ihsane El Kadi et tous les prisonniers d’opinion en Algérie ». Ainsi qu’à sa signature récente d’une tribune appelant à un cessez-le-feu à Gaza. Cependant, l’absence de clarification officielle de la part des autorités concernées laisse place à toutes les spéculations.

Éditions KOUKOU : une exclusion contestée

L’actualité du Salon international du livre d’Alger ne s’arrête pas à l’affaire Ernaux. Koukou Éditions, une maison d’édition reconnue, a annoncé avoir été exclue de l’événement. L’organisation du SILA 2023 évoque des « dépassements constatés dans les publications » comme motif d’exclusion, sans toutefois donner plus de détails. 

Face à cette décision, Arezki Ait-Larbi, directeur de Koukou Éditions, a indiqué : « Le commissariat du Salon international du livre d’Alger (SILA) nous a notifié, par courrier électronique, l’exclusion de Koukou Éditions de la manifestation prévue du 25 octobre au 4 novembre 2023 ».

- Publicité -

Il a également dénoncé une forme de censure. Il s’est engagé à défendre les droits de sa maison d’édition par tous les moyens légaux possibles. Ces deux affaires mettent en évidence les enjeux liés à la liberté d’expression et à la censure en Algérie. Suscitant ainsi des débats au sein de la communauté internationale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -