AccueilActualitéAlgérieL’Algérie récupère de précieuses pièces de monnaie

L’Algérie récupère de précieuses pièces de monnaie

Algérie – L’Algérie a récemment récupéré d’importantes pièces de monnaie antiques, à l’occasion de la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN). On vous en livre plus, ci-dessous. Alors, ne ratez pas ce numéro du 10 octobre 2022.

L’Algérie se voit restituer 51 pièces de monnaie antiques de valeur, ce dimanche 09 octobre 2022 à Alger. En effet, la Première ministre de France, Elisabeth Borne, a remis ces pièces au Premier ministre algérien, Aïmene Benabderrahmane. Et ce, à la suite de la signature d’un PV de transfert de propriété de ces pièces antiques.

Cette rencontre entre les deux Premiers ministres a eu lieu lors de la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN). Il faut savoir que cette réunion a connu la signature de 11 accords dans divers domaines, entre les deux pays. Notamment les secteurs de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de l’industrie et d’agriculture.

Mais aussi le secteur du tourisme, de la culture, de la solidarité, du travail et des start-ups. C’est ce qu’ont mis en avant les Services du Premier Ministre dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook. À l’issue des travaux de la commission, Benabderrahmane a souligné le développement et la diversification des relations bilatérales entre les deux pays.

Algérie – France : le développement des relations bilatérales

Lors de son allocution, Benabderrahmane a déclaré : « L’organisation de cette session s’inscrit dans le cadre de la dynamique qui caractérise les relations bilatérales ». Tout en mettant le point sur la venue du président français Emmanuel Macron suite à l’invitation du président algérien. D’où la signature de la Déclaration d’Alger pour un partenariat renouvelé.

Pour Benabderrahmane, il est temps de mettre en œuvre ces relations et de les incarner. Et ce, dans le cadre des mécanismes de coopération bilatérale, entre autres le Comité intergouvernemental du haut niveau (CIHN). Du reste, les ministres des deux parties ont eu des réunions bilatérales riches et positives, particulièrement suite à la signature des accords.

Pour rappel, les ministres des deux pays ont procédé à la signature de diverses déclarations d’intention dans 11 domaines. De quoi enrichir l’agenda bilatéral des activités de coopération à venir, entre l’Algérie et la France. Outre cela, Aïmene Benabderrahmane a louangé la qualité du dialogue et l’esprit excellent. Mais aussi le partenariat de haut niveau, inédit et unique, entre les deux pays, toujours selon les Services du Premier ministre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes