26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéL’Algérie recevra bientôt l’avion russe « Beriev BE 200 » pour faire...

L’Algérie recevra bientôt l’avion russe « Beriev BE 200 » pour faire face aux incendies : voici ses caractéristiques

Publié le

- Publicité -

Algérie – Dzair Daily, dans le numéro du 25 août 2022, vous délivre tous les détails quant aux caractéristiques de l’avion russe « Beriev Be-200 » conçu pour la lutte contre les incendies. Alors, ne ratez pas ce numéro crucial.

L’Algérie recevra très prochainement l’avion bombardier d’eau russe du type « Beriev Be-200 » de lutte à l’encontre des énormes incendies. C’est ce qu’a fait savoir l’agence russe « Sputnik ». En effet, l’hydravion en question se caractérise par une capacité de 12 tonnes ainsi qu’une technologie de haute précision. En bref, c’est la solution ultime pour les gigantesques incendies.

Il faut savoir que cet avion amphibie possède un système de communication avancé et des équipements de trajectoire absolu. Et ce, quelles que soient les conditions météorologiques ou le moment de son évolution. De plus, il est doté d’une vitesse de croisière maximale de 500 km/h lors de l’intervention. L’amphibien possède une capacité de navigation importante sur les plans des eaux.

- Publicité -

Selon le site russe United Aircraft Corporation, l’avion est équipé d’un système « ARIA-200 ». Dans l’intérêt d’une communication spatiale entre la Russie, les États-Unis d’Amérique et l’OTAN. Il faut dire que la liste des caractéristiques du « Beriev Be-200 » est encore longue ! Ledit site a, en sus, fourni des informations techniques quant à la masse au décollage, l’autonomie et ses performances. Découvrez plus de détails dans ce qui suit.

Les critères cruciaux du bombardier d’eau « Beriev Be-200 » 

Le premier point à souligner est sa masse maximale au décollage sur piste qui atteint 37,2 t. Sachant que l’avion russe est apte d’écoper 12 tonnes d’eau avec un temps de recharge de 14 secondes. Il faut souligner que le Be-200 peut évoluer depuis un plan d’eau d’au moins 2,5 mètres et via des vagues de 1,2 m de hauteur.

Passons maintenant aux nombreuses performances mises en avant par le même site. Dans le détail, l’avion russe parvient à survoler à un plafond de 8.000 m avec une vitesse maximale de 710 km/h. Les vitesses de décollage et d’atterrissage sont de 220 km/h et de 185 km/h respectivement. Mais ce n’est pas tout ! Les distances de décollage depuis une piste ou depuis un plan d’eau sont de 700 m et de 1.000 m respectivement.

- Publicité -

Quant aux distances d’atterrissage au sol et sur l’eau, elles sont de 1.050 m et de 1.300 m. La vitesse au remplissage d’eau peut s’élever à 160 km/h, voire 190 km/h. Son autonomie avec réservoirs supplémentaires, quant à elle, atteint 3.850 km. Rappelons, par ailleurs, que le bombardier d’eau est, d’ores et déjà, intervenu pour lutter contre les incendies déclenchés dans les forêts de Taref.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -