Politique

Algérie : Rebrab réhabilité par Tebboune et invité à la tripartite

0
Algérie Rebrab Tebboune
S'abonner :

Algérie – Le PDG du groupe agro-industriel Cevital, Issad Rebrab était parmi les convives de la Conférence Nationale consacrée à la relance socio-économique, tenue ce 18 août sous la présidence du chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune.

Parmi l’audience présente lors des travaux de la réunion tripartite consacrée à la relance socio-économique; ouverts ce mardi 18 août au Centre International des Conférences (CIC); sous la présidence du chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, figurait le Premier ministre, les membres du Gouvernement et plusieurs opérateurs socio-économiques publics et privés, vivant en Algérie et à l’étranger, dont l’homme d’affaires et patron du groupe industriel Cevital, Issad Rebrab. 

Ceci dit, la participation de Rebrab à la Conférence National dédiée à la relance socio-économique; démontre en effet la réhabilitation de la première fortune d’Algérie par les pouvoirs publics; selon ce qu’a rapporté le site d’informations L’Actu Algérie dans son édition de ce 18 août. Rappelons que plusieurs ateliers ont été abordés durant cette rencontre.

Par ailleurs, ces derniers ont porté essentiellement sur le développement agricole, industriel, minier et celui des ressources énergétiques. Le financement du développement et l’investissement des micro-entreprises et des start-ups; ainsi que le développement des secteurs de soutien (l’économie du savoir). Mais aussi d’autres ateliers consacrés à la maîtrise du commerce extérieur, l’industrie pharmaceutique et la filière du BTPH.

Relance socio-économique en Algérie : Vers une nouvelle page 

S’exprimant sur l’actuelle crise économique que traverse le pays, Tebboune a d’une part révélé le montant des réserves de change. D’autre part, durant le discours d’ouverture de la dite tripartite; le président de la République a souligné que les hommes d’affaires impliqués dans les pratiques douteuses sous l’ère Bouteflika; « ne sont pas invités à la tripartite ». 

« Les patrons et les chefs d’entreprises présents dans la salle n’ont rien à avoir avec ceux qui ont porté préjudice à l’économie algérienne durant les années passées »; a-t-il affirmé. Par ailleurs, la présence officielle à cette Conférence; du patron du premier groupe privé en Algérie; représente la volonté du nouvel exécutif à ouvrir une nouvelle page avec lui.

Pour rappel, accusé de surfacturation, Issad Rebrab a passé huit (08) mois en prison; et sa sortie de la prison d’El Harrach, remonte au début janvier 2020. Toutefois, plusieurs ministres du Gouvernement du Premier ministre, Abdelaziz Djerad ont reçu le patron du premier groupe privé en Algérie.

Article recommandé :  Algérie : « La bureaucratie est le cancer de notre économie », affirme Boussa

France : Vivre sa retraite en Algérie.. Quelle sera l’assurance maladie ?

Article précédent

Loterie DV, visas.. L’ambassade des USA en Algérie annonce la reprise

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.