AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Rebrab annonce le retour de la commercialisation des véhicules

Algérie : Rebrab annonce le retour de la commercialisation des véhicules

Algérie – Rebrab a annoncé le retour imminent de la commercialisation de véhicules, via la reprise des activités de la filiale du groupe Cevital, Hyundai Motor Algérie.

Dans un entretien accordé au quotidien national El Moudjahid ce 16 février, Omar Rebrab, fils de l’industriel et fondateur de Cevital, Issad Rebrab, s’est exprimé sur le déblocage des projets du groupe par le nouveau gouvernement et a annoncé la commercialisation des véhicules, notamment à travers la filiale Hyundai Motor Algérie (HMA).

« Nous avons été reçus par le nouveau gouvernement qui nous a débloqué bon nombre de projets. Nos doléances ont été prises en considération et les choses sont en bonne voie », a expliqué Omar Rebrab, précisant que le gouvernement actuel n’a aucune intention, contrairement à ses prédécesseurs, de mettre des bâtons dans les roues du premier groupe industriel privé en Algérie.

« Nous avons eu des assurances que l’État ne bloquera pas nos projets d’investissement avec cette nouvelle équipe qui veut diversifier l’économie. Nous sommes désormais tournés vers l’avenir », poursuit-il.

Relance des activités de HMA

En effet, lors d’une conférence de presse organisée le 15 janvier dernier, Omar Rebrab avait annoncé que la filiale de Cevital, Hyundai Motor Algérie (HMA) reprendra officiellement ses activités dans le service après-vente (SAV) et dans la pièce de rechange (PDR), dans l’attente d’une imminente délivrance de l’agrément nécessaire, par le ministère de l’Industrie, lui permettant de commercialiser les véhicules sur le marché algérien.

Lors de son entretien avec la quotidien El Moudjahid, Rebrab a évoqué le retour de la commercialisation des véhicules, assurant que cette activité sera reprise pour « bientôt », précisant par la même occasion que Cevital ne compte pas faire du montage automobile mais qu’elle s’orienterait plutôt vers un modèle plus ambitieux, à savoir « la construction automobile et l’exportation ».

« Nous réalisons aujourd’hui un chiffre d’affaires de 3 milliards DA dans le domaine de la pièce détachée. […] Nous reprendrons bientôt la commercialisation des véhicules, puisque les infrastructures nécessaires existent. », a-t-il fait savoir. « Cevital a toujours voulu faire de la construction, non du montage […] Il faut savoir qu’il n’y a aucun intérêt pour l’Algérie dans le processus de montage. En ce moment, nous avons besoin de projets qui créent de la richesse pour notre pays. Ce ne sera possible qu’avec la production et l’exportation. », détaille Omar Rebrab.

L’homme d’affaires a par ailleurs révélé que son groupe était en négociation avec les plus grands constructeurs automobiles chinois pour un partenariat de production, permettant de transférer des équipementiers et de nouvelles technologies, telle la ligne robotisée en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici