AccueilÉconomieAlgérie : vers le rallongement du congé sans solde au-delà d’un an...

Algérie : vers le rallongement du congé sans solde au-delà d’un an ?

Algérie – Le congé sans solde accordé aux travailleurs de la Fonction publique serait étendu sur une période dépassant les douze mois ? Une éventualité à ne pas écarter ! On vous dévoile davantage de détails à ce sujet dans la suite de ce nouveau numéro du 19 octobre 2022.

En voilà une bonne nouvelle pour les employés du secteur public ! Après que la loi visant à donner un nouvel air à l’esprit entrepreneurial ait dernièrement pris effet en Algérie, le congé sans solde accordé aux travailleurs de la Fonction publique se voit à l’étude pour passer à plus d’un an.

À la lumière d’une plénière tenue devant la commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de l’Assemblée populaire nationale, le ministre du Travail a présenté un projet de loi particulier. Il s’agit de la loi complémentaire de l’arrêté. Celui portant sur le droit des travailleurs de la FP à bénéficier d’un congé sans solde.

Soit une période accordée en vue de leur permettre de monter leurs propres entreprises. Pour rappel, le document initial attribue à tout employé du secteur susvisé désirant se consacrer à la réalisation de son projet un congé non rémunéré fixé à douze mois.

Et cela, sans le mettre dans l’obligation de rompre sa relation de travail. L’intéressé peut toutefois demander, à titre exceptionnel, de prolonger cette durée sur une période de six mois. À noter que cette mesure n’est valide qu’une fois seulement durant la carrière professionnelle du salarié.

Étendre le congé sans solde dans le cadre de la promotion des investissements

Dans le même sillage, le premier responsable du secteur du travail a souligné que les conditions et modalités d’application des dispositions de ce texte seront déterminées conformément à la législation et la réglementation en vigueur. Et ce, de manière à « assurer la pérennité et le bon fonctionnement des services publics », rapporte Ennahar.

Pour leur part, le président et les membres de la susdite commission ont salué la teneur dudit projet. D’autant plus que cette loi est, selon eux, un moyen concret visant le renforcement de l’esprit entrepreneurial. Et qui permet, en outre, de créer des emplois, précise la même source médiatique.

Ce projet de loi s’avère ainsi un plan de relance économique crucial. Chose qui a, de ce fait, incité les membres de la commission en question à évoquer un rallongement de la période de congé non payé accordé aux travailleurs ambitieux. Afin de leur octroyer le temps suffisant pour concrétiser leur projet de la meilleure façon.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes