13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
jeudi, 23 mai 2024
- Publicité -
AccueilScoop et PeopleAlgérie : Rabah Madjer condamné à 18 mois de prison ferme

Algérie : Rabah Madjer condamné à 18 mois de prison ferme

Publié le

- Publicité -

People – L’ancien membre de l’équipe d’Algérie, Rabah Madjer, a écopé de 18 mois de prison ferme pour l’affaire de la manne publicitaire. On relate pour vous les détails juste en bas dans l’article.

Après Walid Mesloub, un autre ex-international Dz reçoit une peine d’emprisonnement. Il s’agit, en effet, de l’ancienne star de l’équipe d’Algérie, Rabah Madjer. La justice algérienne a déclaré, ainsi, l’ancien chouchou des Fennecs coupable d’escroquerie, arnaque, faux et usage de faux. C’est ce dont nous informe le média généraliste Echorouk et que nous relayons pour vous dans cette édition du jeudi 2 juin 2022.

L’affaire qui a agité longtemps la communauté Dz arrive à sa fin ! L’ex-meneur de jeu du FC Porto est enfin fixé sur son sort. Effectivement, le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’Hamed de la capitale, a prononcé ce jeudi la sentence. Cela dans l’affaire d’octroi illégal de publicité par l’Agence nationale d’édition et de publicité. Et ce, deux (2) ans après l’ouverture de l’enquête. 

- Publicité -

Selon le tribunal correctionnel d’Alger, le footballeur légendaire est bel et bien coupable. Il avait, selon l’instance judiciaire, bénéficié de manière illégale de l’argent des publicités étatiques au mépris des règles commerciales. Rabah Madjer vient, alors, d’être condamné à dix-huit (18) mois de prison ferme. Il s’agit de ce que rapporte le site d’information susvisé.

Algérie : retour sur l’affaire ANEP- Madjer

Il s’agit d’une affaire qui a fait grand bruit en août 2020. Cela lorsque l’ancien PDG de l’ANEP, a révélé que l’homme de la talonnade magique aurait bénéficié illégalement de publicité de la part de l’Agence nationale d’édition et de publicité. Et ce, pour son journal sportif imprimé à Oran « El Balagh El Riadhi », dont Rabah Madjer était le copropriétaire.

Larbi Ouanoughi a indiqué que l’ex-coach des Verts avait encaissé trente (30) milliards de centimes. Selon le même locuteur, le vainqueur de la Ligue des Champions avec Porto, aurait continué à percevoir l’argent de la publicité étatique. Et ce, même après la disparition du journal sportif en question.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -