Algérie : Rabah Driassa décède à l’âge de 87 ans

Algérie – Le grand artiste, Rabah Driassa, est décédé ce matin du vendredi 08 octobre 2021 à l’âge de 87 ans après s’être battu ardemment contre la maladie.

En effet, il s’agit d’une grande perte pour la famille artistique en Algérie, mais aussi pour l’ensemble des citoyens, Rabah Driassa, n’est plus. Au fait, l’admirable chanteur s’est éteint dans la matinée du vendredi 08 octobre 2021 à l’âge de 87 ans, après un long combat contre la maladie.

Dans le détail, l’interprète de « Ouled Bladi » est né le 01 juillet 1934 dans la wilaya de Blida. Rabah Driassa était un auteur, compositeur et interprète algérien. Outre ses propres compositions qui vont au-delà de 100 chansons, il chantait aussi de la musique populaire et du bedoui Sahraoui.

Cela dit, le regretté a commencé son parcours artistique en 1953. Il a touché à divers domaines, comme la peinture. Seulement, le chant était le passage le plus marquant de sa carrière. Le père du chanteur Abdou Driassa avait à son registre divers chansons qui tournaient principalement autour de l’amour du pays, la beauté et l’amour. Ce fut un artiste très engagé et respecté par tous.

Algérie : l’enterrement de Rabah Driassa après la prière d’El Asr

En outre, Rabah Driassa a rendu l’âme ce matin. Par conséquent, l’enterrement se tiendra aujourd’hui après la prière d’El Asr au cimetière de Sidi halou à Blida. Il est vrai que cette triste nouvelle est venue bouleverser le milieu artistique algérien. Il s’agit d’une nouvelle perte après de nombreuses pointures qui ont quitté ce monde durant ces deux dernières années.

De ce fait, le chanteur populaire Abdelkader Chaou s’est exprimé à cet égard. Et ce, lors d’un entretien téléphonique accordé à Ennahar. Au fait, il a fait part de ses sincères condoléances à la famille du défunt. Ainsi, il a précisé qu’il n’a pas eu la chance de collaborer avec l’artiste directement. 

Cependant, il a pu avoir l’opportunité de le croiser à maintes reprises et être confronté à un homme plein de charisme et de sagesse. Il est vrai que le propriétaire du titre « Nedjma Kotbia » était connu pour sa bonté et sa générosité. Avec notamment un sourire qu’il ne quittait presque pas ses lèvres. Mais aussi, de belles paroles bien choisies qui avait un sens très profond.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes