30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieAlgérie : Quelle valeur du dinar face aux devises (euro - dollar)...

Algérie : Quelle valeur du dinar face aux devises (euro – dollar) en 2022 ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – À un moment où les avis des spécialistes se multipliaient, le ministre des Finances s’est manifesté pour présenter à l’opinion publique un dispositif de relance économique qui permettra la réévaluation du dinar, dont la valeur haussera ainsi, selon lui, face aux principales devises, l’euro et le dollar en l’occurrence, dès l’avènement de 2022.  

La baisse du dinar devant l’euro et le dollar étasunien affole les milieux spécialisés en Algérie et laissent dubitatifs une très large partie des citoyens qui se demandent pour qui pencher entre les sceptiques qui estiment que le fiasco serait durable dans le temps et les plus optimistes qui prévoient une hausse du dinar face aux devises étrangères vers la fin de 2021 début 2022.

Le premier responsable du secteur des Finances dans notre pays est sorti avec une déclaration intervenue au milieu de plusieurs propositions et prévisions qui provenaient de divers experts. Parmi les académiciens et connaisseurs qui ont pris la parole à ce propos, on retrouve l’économiste Souahlia Ahmed. 

- Publicité -

Celui-ci s’est exprimé le 15 mars 2021 à l’écran de Ennahar TV. L’invité du média arabophone a affirmé que la dévaluation du dinar algérien s’étalera sur un temps assez long. Il a expliqué que réévaluer la monnaie nationale ne sera pas envisageable, au niveau de la Banque centrale, avant longtemps.

| Lire aussi : Algérie : Voici pourquoi le dinar va hausser face aux devises (vidéo)

L’intervenant auprès de la chaine d’information n’a pas voulu omettre de dédramatiser le concept de dévaluation de la monnaie. Il a tenté alors de rassurer que ce mécanisme, enclenché par les autorités, n’est pas synonyme d’effondrement de l’économie du pays. Pour s’expliquer, il a avancé que le dinar est justement dévalué pour contourner cet écroulement-là.  

Pour sa part, le spécialiste Aboubakr Sellami nous est apparu avec la proposition de changer les billets de banque. L’expert financier a préconisé cette méthode, mais cela ne l’a pas empêché d’émettre quelques réserves là-dessus. L’orateur, qui s’est prononcé auprès du quotidien Echorouk, a mis en garde contre le potentiel nocif de cette démarche.

- Publicité -

| Sujet connexe : Devises en Algérie : « Le dinar deviendra plus fort », promet Benabderrahmane

Il a par conséquent mis l’accent sur la nécessité d’une phase d’études sérieuses à mener. Elle doit précéder, insiste-t-il, l’application de ce changement qui pourrait représenter une menace à l’économie nationale. Par ailleurs et d’après l’entretien accordé par un autre économiste au site Algérie Maintenant, il existe quatre (04) indicateurs fondamentaux.

Ces derniers démontrent si une monnaie se porte très bien, peu ou pas du tout. Il a énuméré les éléments suivants. C’est-à-dire le taux de croissance du produit global et le niveau de croissance économique. Il a aussi cité le taux d’inflation. Et enfin le niveau de productivité de l’économie nationale en comparaison avec les économies mondiales.

| Vous aimerez lire : Devise en Algérie : Le taux de change du dinar va hausser en fin 2021 ?

Tous ces facteurs montrent, de l’avis du spécialiste qui les a exposés, que le dinar va plutôt mal. Du côté de l’État et sous un slogan plus ou moins explicite, à savoir quelque chose comme « une économie plus solide pour une monnaie plus forte », le ministre des Finances Aymen Benabderrahmane parait être le porte-drapeau d’un projet gouvernemental étalé par ses soins.

Interrogé sur Echorouk TV, à la veille de la fête de la Victoire, sur sa déclaration faite à la presse durant la matinée du mercredi 17 mars, le premier argentier du pays a réitéré ses propos. Il a confirmé l’engagement du gouvernement d’un processus visant à relever la valeur du dinar algérien devant les devises étrangères. 

| À redécouvrir : Algérie : 4 conditions pour que le dinar hausse face aux devises (euro – dollar)

Pour réaliser cette hausse souhaitée à grande échelle en Algérie, le ministre a évoqué le lancement de nombreux projets. Il s’agit, selon les mêmes dires, de la concrétisation des projets de croissance économique décidés par le président de la République, dans le programme du gouvernement. 

De plus, le locuteur a loué le cadre juridique propice offert par la Loi de finances (LF 2021). Ce texte facilite l’investissement, si l’on se fie à Benabderrahmane, et encourage l’exportation. De cette manière, toujours selon lui, la valeur du dinar haussera à l’approche de 2022 face à la monnaie unique européenne et le dollar américain. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -