AccueilÉconomieÉnergieÉnergie : Quel prix du pétrole pour les prochains mois ?

Énergie : Quel prix du pétrole pour les prochains mois ?

Algérie – L’expert international et ancien ministre de l’Energie, Nordine Aït Laoussine dresse un état sur la valeur actuelle du pétrole et son évolution pour les prochains mois.

En effet, interrogé sur la hausse enregistrée ces dernières semaines du prix du pétrole, notamment sur la durabilité de cette évolution, Nordine Aït Laoussine déclare que c’est dû aux évènements des différentes annonces du vaccin contre la Covid-19. Ainsi, l’intention portée à l’alliance OPEP +, dans le but d’apporter une certaine stabilité au marché pétrolier, selon notre source le quotidien francophone El Watan.

En sus, la durabilité de cette évolution dépend du fait de la rapidité et l’efficacité de l’opération de vaccination, qui ne doit pas dépasser le printemps prochain. Chose qui jouera un rôle primordial dans la relance de la croissance économique, selon l’expert. De plus, cela dépend des décisions qui seront prises lors de la prochaine réunion de l’OPEP. Dans le cas où les deux données sur-citées se réunissent, le prix du brent de pétrole pourrait atteindre les 50 dollars le baril, toujours selon la même source.

L’OPEP quant à elle n’a pas encore fait part de son intention de poursuivre la réduction de production lors de sa dernière réunion.

L’ancien ministre estime qu’on ne peut pas prévoir ce que les membres de l’OPEP pourraient décider lors de la prochaine réunion prévue la semaine prochaine. Cependant, L’Arabie Saoudite a déjà exposé son intention de maintenir les réductions déjà pratiquées pour encore un trimestre ou deux, selon le quotidien El Watan

Cependant, les perspectives sur les demandes mondiales dans le marché des hydrocarbures n’inspirent pas confiance. Notamment, avec cette crise sanitaire mondiale qui persiste; ce qui a donné un coup à l’économie en général et à l’industrie dans le domaine pétrolier en particulier. 

Au final, certains dégâts causés par cette pandémie pourraient disparaître à la fin de cette crise. Tandis que d’autres vont perdurer, donnant exemple des énergies polluantes. Dans une optique écologique et dans le but de passer aux énergies vertes; certaines sources d’énergie pourraient bien disparaître dans les années à venir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes