Algérie : des qataris souhaitent racheter le club ES Sétif

Foot – L’hypothèse de voir un club en Algérie passer sous pavillon qatari prend de l’épaisseur, des investisseurs qataris veulent acheter des parts à l’ES Sétif. Dzair Daily vous dévoile plus de détails relatifs à ce sujet dans ce numéro du 30 juin 2022. 

Cette information constitue un grand événement dans le monde du football national. En effet, la direction de l’ES Sétif a annoncé avoir été contactée par des qataris qui désirent investir dans le club populaire en Algérie. Dans un communiqué publié sur sa page officielle sur Facebook, elle a affirmé qu’une grande entreprise qatarie leur a fait part de son intention d’acheter une partie des actions du club algérien. 

Dans le détail, le communiqué souligne que cette société qatarie, à travers cette démarche, souhaite également réaliser des investissements dans différents projets d’infrastructure et de développement en Algérie. Néanmoins, le club de Sétif n’a toujours pas révélé l’identité de cette entreprise. Mais, il a affirmé que de nouveaux détails seront dévoilés très prochainement. 

Par ailleurs, ce probable investissement qatari va rapidement donner plus de moyens aux dirigeants de l’ESS pour accélérer le recrutement. C’est d’ailleurs ce qu’ils attendent pour relancer plusieurs joueurs évoqués du côté des Aigles Noirs. Pour mémoire, le club de l’Est du pays a traversé une grave crise financière la saison dernière. 

Une bonne affaire !

Pour les qataris, investir à l’ES Sétif serait assurément une bonne opération. Le club jouit d’un palmarès plutôt consistant, huit titres de championnat d’Algérie et deux Ligues des champions africaines. Il est, en effet, parmi les clubs les plus titrés dans notre pays. Et Sétif est considérée comme une vraie ville de football, avec un des publics les plus chauds du pays.  

Par ailleurs, ce probable investissement en Algérie permettrait au Qatar de s’implanter dans le paysage de football africain, comme ils l’ont fait en Europe. En 2008, le Fonds Qatar Sports Investments s’était offert le Paris Saint-Germain (PSG) en France. Pour les Qatariens,  posséder des parts au club algérien représente un investissement de prestige. Le sport étant pour eux un vecteur de promotion unique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes