Algérie : la Protection civile lance son concours de recrutement

Algérie – La DG de la Protection civile a annoncé l’ouverture d’un concours de recrutement. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans ce numéro du 12 septembre 2022. 

Vous n’avez pas peur des flammes et vous voulez utiliser vos capacités physiques pour sauver des vies ? Le concours de recrutement qu’organise la Protection civile dans plusieurs wilayas d’Algérie est fait pour vous. Vous êtes intéressé et vous vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. 

Ainsi, la Direction générale de la protection civile, communément appelée « pompiers » a informé les citoyens sur l’organisation d’un concours qui se basera sur les compétences des candidats. Celui-ci vise à recruter 600 agents hommes de la protection civile au niveau des directions de la protection civile des dix (10) wilayas du sud nouvellement créés. 

À savoir, Timimoune (60 postes), Bordj Badji Mokhtar (40 postes), Beni Abbès (80 postes). En plus de Ouled Djellal (60 postes), In Salah (60 postes), In Guezzam (40 postes), Touggourt (80 postes). Ainsi que Djanet (60 postes), El-Meghaier (60 postes). Et El-Menia (60 postes). C’est ce qu’on a pu apprendre d’un tweet publié, ce lundi, sur le compte officiel Twitter de la direction susmentionnée. 

Concours Protection civile : quelles sont les conditions d’admission ?

Il n’est pas surprenant que pour pratiquer n’importe quel métier, il est primordial de remplir certains critères physiques ou/et intellectuels. Pour le concours en question, le candidat intéressé doit être titulaire de la nationalité algérienne et avoir la capacité d’exercer ses droits civils. En plus de la condition d’un casier judiciaire vierge. 

Ce n’est pas tout ! Les jeunes hommes concernés doivent être en possession de la carte miliaire. Ou bien dispensé du service militaire pour des raisons non-médicales. Concernant l’âge, les intéressés par ce poste doivent avoir au moins 19 ans. Sans pour autant dépasser l’âge de 25 ans au moment d’effectuer le concours. S’ajoute à ça, le fait de jouir d’une bonne vue. 

C’est-à-dire que les porteurs de lunettes ou de lentilles sont automatiquement refoulés du concours. Sachant que l’acuité visuelle doit égaler ou dépasser 15/20. Si le candidat a un problème au niveau d’un seul œil seulement, celui-ci doit avoir une acuité visuelle qui dépasse 7/10. C’est loin d’être fini, car la liste est encore longue. 

Nos futurs pompiers doivent avoir une certaine taille qui ne peut pas être inférieure à 1,70 m. Et avoir un niveau scolaire minimum de deuxième année secondaire. Les tatouages sont, quant à eux, formellement interdits. Au moment de la présentation, le candidat doit effectuer un examen médical au niveau de la direction de la Protection civile. À noter, par ailleurs, que chaque candidat doit être né et résidant dans la wilaya de recrutement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes