Algérie : le programme de distribution d’eau de l’Aïd Al Adha 2021

Algérie – Distribution d’eau en Algérie. Un sujet qui occupe l’esprit des familles algériennes notamment avec le besoin en eau qui s’accentue lors du jour de la fête de l’Aïd Al Adha en Algérie. Un programme est instauré par l’Algérienne des eaux pour assurer cette distribution. Consultez, ce 19 juillet 2021, les détails de ces horaires.

Un programme spécial est établi pour ce jour sacré qui garantira l’alimentation des maisons des Algériens de façon continue. Mourad Rechis, le Directeur général de l’Algérienne des Eaux (l’ADE), s’est exprimé, aujourd’hui lundi 19 juillet 2021, à ce sujet à la Radio nationale Chaine 3. Le responsable rassure les citoyens sur le service de distribution de l’eau potable qui sera continue cet Aïd Al Adha en Algérie.

Ainsi, le directeur de l’ADE signale qu’on a donné des instructions pour que cette distribution soit optimale et fonctionne à plein capacité malgré la forte demande lors de cette fête religieuse. À cet égard, il y aura remplissage des réservoirs de stockage au préalable la veille de l’Aïd pour que la distribution d’eau potable commence dès 4h du matin, a indiqué l’intervenant.

La période de 6h du matin jusqu’à 11h sera couverte par « le volume stocké dans les réservoirs ». Dans la perspective du stress hydrique que connaît le pays, Rechis a indiqué les solutions. Il a assuré que d’autres moyens interviendront. Des options telles que la mobilisation et remplissage de camions citernes. Et des équipes de réparation de pannes en cas d’éventuels dysfonctionnements. Et ce, à l’échelle nationale lors de l’Aïd El Kebir.

Stress hydrique: quelle est la solution à long terme ?

L’Algérie connait une pénurie en eau ces derniers mois. Un plan de distribution a été instauré le 26 du mois passé. Le but consiste à alimenter les foyers algériens en évitant tout gaspillage. Ce programme s’est distingué en trois catégories sur Alger. c’est-à-dire, pour certaines communes telles que la casbah, El Achour, et Hydra, une alimentation quotidienne de 8h à 14h est mise en place.

Pour d’autres, telles que Bouzareah, Hussein Dey et Bab Ezzouar, une fréquence d’un jour sur deux leur était de vigueur de 8h à 16h. En dernier, une catégorie a aussi une cadence d’un jour sur deux. Mais des horaires différents pour les quartiers d’une même commune à Alger.

L’arrêt de distribution était alors à partir de 18h jusqu’à 8h. On a pris cette mesure afin de reconstituer le stockage au niveau des réservoirs la nuit. Et distribuer la journée. Comme cause de ce déficit hydrique, Smail Amirouche, donne la réponse. Le secrétaire général au ministère des Ressources en eau s’est en effet exprimé. Il pointe du doigt les six barrages autour de la capitale. D’après lui, ils sont à moins de 15 % de remplissage. 

Par ailleurs, pour le reste des wilayas du pays, le bénéfice des rares pluies tombées n’a pas suffit pour remplir les barrages. À cet effet, la solution qui est en vigueur concerne le forage de puits dans le centre du pays. C’est ce qu’a déclaré le ministère des Ressources en eau.   

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes