AccueilActualitéAlgérieAlgérie : ces professionnels à l’âge de la retraite peuvent désormais continuer...

Algérie : ces professionnels à l’âge de la retraite peuvent désormais continuer à travailler

Algérie – Certains professionnels peuvent déposer des demandes de prolongation d’années de travail et ainsi travailler au-delà de l’âge de la retraite légal. On vous dit tout ce qu’il faut savoir dans cette édition du 6 septembre 2022.

En effet, le ministère de l’Éducation nationale vient d’annoncer que tous les professionnels du secteur désirant poursuivre leur activité au-delà de l’âge légal de la retraite peuvent désormais le faire en Algérie. Il leur suffit de déposer une demande de prolongation d’années de travail avant le 30 novembre prochain. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Ainsi, les Directions de l’éducation de toutes les wilayas ont demandé aux directeurs des collèges et des lycées d’informer les employés. Notant qu’ils peuvent désormais s’ils le souhaitent poursuivre leur activité au-delà de l’âge de la retraite. Les travailleurs concernés par cette mesure sont ceux devant prendre leur retraite au 31 août 2023. Il pourront donc déposer leur demandes signées par eux et par les chefs d’établissements.

En sus, une fiche d’information devra être jointe au dossier de demande de prolongation. Dans le détail, les dossiers doivent être déposés entre le 1er septembre et le 31 octobre prochain. Un engagement de non rétractation doit être également fourni dans le dossier. Cependant, afin que le dossier des demandeurs soit accepté, il doit remplir certaines conditions. 

Algérie : poursuite d’activité pour certains travailleurs du secteur de l’Éducation 

Ces conditions sont la date de naissance, qui doit être entre le 1er septembre et le 31 décembre 1962. Par ailleurs, les travailleurs nés entre le 1er janvier et 31 août 1963 qui ont atteint l’âge légal de la retraite ouvrent également droit à cette prolongation. Cet âge légal est de 60 ans révolus pour les hommes. Et 55 ans révolus pour les femmes sans enfants ou ayant des enfants de plus de 9 ans. Pour les femmes ayant 3 enfants, l’âge de la retraite est de 52 ans. 

Pour celles qui ont 2 enfants, cet âge passe à 53 ans. Et 54 ans pour les femmes ayant un seul enfant. Les femmes doivent également justifier d’au moins 15 ans de service effectif. Les intéressés souhaitant rester en service auront donc jusqu’au 30 novembre pour déposer leurs dossiers qui seront traités sur la base de ce qui était prévu par l’article 3 du décret exécutif n° 20-107 du 30 avril 2020. Celui fixant les modalités de poursuite de l’activité après l’âge légal de la retraite.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes