AccueilScoop et PeopleAlgérie : le professeur Kamel Baddari raconte comment il est devenu mathématicien...

Algérie : le professeur Kamel Baddari raconte comment il est devenu mathématicien en Russie

Société –  Le mathématicien occupant le poste de recteur à l’université M’Sila, en Algérie, Kamel Baddari, raconte son parcours professionnel en Russie et comment il est parvenu à se forger une renommée internationale. Dzair Daily vous livre davantage d’informations à ce sujet dans la suite de son édition du 11 septembre 2022. 

Comme d’innombrables talents algériens, le physicien et mathématicien biskri a choisi de s’établir à l’étranger. Kamel Baddari, détenteur de la plus haute qualification universitaire, a décidé de raconter son parcours tracé de la ville de Biskra, située au nord-est du Sahara, en Algérie, jusqu’en Russie. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

Kamel Baddari a vu le jour en 1960 à Biskra. C’est alors au niveau de sa ville natale qu’il obtient un baccalauréat scientifique, au lycée Larbi Ben M’Hidi, en 1978. À ce propos, il raconte qu’il s’est orienté vers le domaine de la géophysique en intégrant l’Institut national des hydrocarbures et de la chimie (INH), sis à Boumerdès.

Il décroche ainsi son diplôme d’Ingénieur d’État, en 1983. D’après ses déclarations  à la chaîne de télévision privée algérienne, El Bilad, au cours de sa deuxième année universitaire, il fait la rencontre d’un chercheur scientifique russe, en 1979, qui changera à jamais sa vie.

C’est grâce à ce dernier ce dernier, qui lui enseignait les mathématiques et la physique, que le scientifique de 62 ans s’est en effet découvert une véritable passion pour les susdites spécialités.

Kamel Baddari : récit d’un chercheur et mathématicien passionné 

La tête de génie Dz a alors procédé à un travail de recherche en collaboration avec cet enseignant russe, Anatoly Frolov. Leur projet concernait les précurseurs physiques complexes de la rupture des corps polycristallins, notamment en relation avec la prévision des séismes.

Conscient des capacités intellectuelles de son étudiant Kamel Baddari, Anatoly Frolov a tout fait pour parvenir à le convaincre de poursuivre ses études en Russie, avec succès. En 1987, le crack algérien soutient sa thèse de Professorat en physique et mathématiques sur le territoire russe. 

Celle-ci est sous la direction d’Anatoly Frolov et de Guennady Sobolev. Ses recherches ont été réalisés à l’université d’État de prospection géologique de Moscou. En plus de l’Académie des Sciences de l’URSS.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes