Algérie : production de plus de 120 kg d’or à Tamanrasset

Algérie – La wilaya de Tamanrasset au sud du pays assure la production d’une énorme quantité d’or qui s’élève à plus de 120 kg. Dzair Daily vous expose tous les détails à ce sujet dans la suite de cet article du 9 juin 2022.

L’Algérie est l’un des rares pays qui rassemble un nombre infini de richesses éparpillées un peu partout sur le territoire national. Entre autres, le sud du pays semble abriter une bonne quantité d’un métal précieux. Selon le quotidien arabophone El Bilad, l’Algérie compte aujourd’hui une production de plus de 120 kg d’or dans la wilaya de Tamanrasset.

Dans le détail, des responsables de l’Agence nationale des activités minières (ANAM) ont révélé que des quantités supérieures à 128 kg d’or pur ont été produites. Et ce, depuis le lancement de l’exploitation artisanale en la matière, en juin 2021. Cette opération a été menée par de petites institutions de jeunesse dans la wilaya de Tamanrasset.

À ce propos, il convient de noter que 57 petites entreprises ont contribué à l’extraction du minerai de ce métal précieux. D’après les précisions du chef de l’antenne régionale de l’ANAM, ce nombre relève d’un total de 90 établissements en tout. Il s’agit de ceux qui ont obtenu une licence pour démarrer l’exploitation artisanale de l’or dans la région.

Dans ce même sillage, le responsable a souligné que 628 ordres de paiement bancaires ont été émis. C’est pour payer les cotisations des institutions de jeunesse. Il s’agit de celles qui ont déposé du minerai d’or auprès de l’agence. De plus, le cadre a également évoqué l’accord de nouvelles licences concernant la modification ou l’expansion des sites miniers.

Tamanrasset : des formations pour la production de l’or

Les propriétaires des petites entreprises ayant obtenu des licences pour l’extraction de l’or ont bénéficié de plusieurs formations. Celles-ci comprenaient divers axes, notamment l’introduction des lois et législations qui réglementent le processus d’exploitation minière artisanale. S’ajoute à cela la formation aux méthodes d’extraction de l’or.

De plus, la formation a aussi porté sur les normes de sécurité, de sûreté et de protection de l’environnement. En outre, des tournées d’inspection sur le terrain sont organisées périodiquement par les ingénieurs de la police des mines de l’agence. C’est pour notamment veiller au respect des normes d’exploitation. Et surveiller, par la même occasion, l’exploitation illégale de l’or.

Prochainement, de grandes institutions prévoient le lancement de quatre (4) projets d’exploitation industrielle de l’or dans la région. Ce pas contribuera à accélérer le rythme de la production d’or d’une part. Mais aussi, il servira à créer des postes d’emploi pour les jeunes de la région.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes