Algérie : prix des voitures d’occasion du marché automobile Tidjelabine

Algérie – En attendant l’entrée des voitures importées dans notre pays, le prix des véhicules d’occasion flambe au niveau du marché de Tidjelabine. Apprenez, ce 18 juillet 2021, le prix de quelques voitures de seconde main. 

Depuis plusieurs mois maintenant, le secteur automobile reste bloqué et se trouve face à une crise sans précédent. Effectivement, aucun véhicule importé ou très peu ont franchi les frontières nationales. Et pour cause, le dossier d’importation automobile peine encore à voir le jour. Face à cette pénurie, il n’est donc pas surprenant que le prix des voitures d’occasion ait flambé en Algérie. 

Ce qui barre la route à l’ambition d’acquérir un véhicule pour une immense partie des Algériens. Rendant ainsi l’achat d’une voiture tel un rêve inaccessible pour les citoyens et surtout les moyens d’entre eux. C’est pourquoi, beaucoup d’espoirs se reposent sur le nouveau ministre de l’Industrie, à savoir Ahmed Zeghdar. 

Celui-ci ambitionne justement de bouger les choses dans le secteur automobile. Sachant qu’il était parmi les premiers responsables à être favorables au retour de l’importation des voitures neuves et d’occasion dans notre pays. Cela à l’époque où il présidait la commission des finances et du budget de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) sortante.

Zoom sur les prix des voitures au niveau du marché automobile de Tidjelabine

Pour se faire une idée bien précise sur le marché automobile national, nous avons rapporté le prix de quelques voitures d’occasion. Avant cela, nous préciserons aussi que ces tarifs ont été tirés d’un reportage diffusé, hier 17 juillet 2021, sur la chaîne d’informations Ennahar TV. Les acheteurs peuvent alors trouver de tout sur le marché hebdomadaire de véhicules d’occasion de Tidjelabine (Est de Boumerdes).

Entre les voitures quasiment neuves, celles qui sont retapées et d’autres plus anciennes, les clients ont l’embarras du choix. Mais le portefeuille ne peut, des fois, pas suivre les désirs de son propriétaire. À titre d’exemple, une Hyundai Accent GL+ 2020 ayant roulé 4.000 Km vaut plus de 100 millions de centimes supplémentaires.

Cela par rapport au prix d’achat, sachant qu’elle est proposée à 320 millions de centimes par un vendeur à Tidjelabine. Un autre interlocuteur a confié vouloir vendre sa Dacia Sandero Stepway 2021 au prix de 303 millions de centimes. Pour changer, on citera cette fois-ci une voiture plus abordable et moins onéreuse.

À savoir une Daihatsu Charade qui, à première vue, a subi quelques réparations et dont le propriétaire a demandé 460.000 DA. Et pour en citer une dernière, on parlera d’une Clio Limited 2 2017 qui a été estimée à 201 millions de centimes par les acheteurs. Cependant, le vendeur ne voulait pas accepter de se séparer de son bien à un prix inférieur à 204 millions. Au bout du compte, qui cédera le premier entre l’acheteur et le vendeur ? 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes