Algérie : « Le prix des voitures dépend de la valeur de l’Euro et du Dollar »

Algérie – Le concessionnaire automobile Abderrahmane Achaibou évoque la probable baisse des prix des voitures avec la reprise de l’importation de véhicules neufs et la relie à des facteurs déterminants qui sont d’un côté la loi de l’offre et de la demande et de l’autre le taux de change du dinar face à l’euro et le dollar.

- Advertisement -

L’opérateur économique s’est prononcé sur ce registre dans un entretien accordé au quotidien arabophone Echorouk. Dans l’attente des résultats de l’étude des dossiers de demandes d’agrément des concessionnaires automobiles, des espoirs de recul des prix des voitures en Algérie naissent, mais Abderrahmane Achaibou assure que le taux de change du dinar, devant l’euro et le dollar, et l’offre et la demande joueront un rôle décisif.

La possibilité d’une baisse des prix reste donc, selon l’homme d’affaires, tributaires de la valeur de la monnaie nationale. En flambant, les devises étrangères affolent les prix des véhicules importés depuis l’Europe et ailleurs dans le monde. La loi de l’offre et de la demande sera évidemment elle aussi de la partie. Cependant, cela ne constitue aucunement une surprise.

On aurait pu passer au travers de la flambée des prix, selon un député

Le député Tahar Chaoui regrette, auprès de la même source, un fait qu’il estime très dommageable. Pour lui, la flambée actuelle des voitures d’occasion en Algérie aurait pu être évitée. Si citoyens étaient capables d’importer des véhicules de moins de 3 ans, les prix n’auraient pas grimpé de manière significative. La demande à l’heure actuelle est supérieure à l’offre, ce qui a élevé les prix des voitures.

L’élu à l’assemblée nationale (APN) a déclaré que le ministère de l’Industrie devrait publier la liste des distributeurs autorisés à importer des voitures. La liste sera rendue publique dès la semaine prochaine, explique le parlementaire qui siège à l’APN. Cela dans le cas où la liste initiale est finalisée, note-t-il toutefois. D’ici là, les Algériens attendent avec beaucoup d’intérêt.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes