AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : les prix des voitures en baisse après l’annonce du retour...

Algérie : les prix des voitures en baisse après l’annonce du retour de moins 3 ans

Algérie – Après l’annonce du retour des importations des véhicules de moins de 3 ans, les prix des voitures ont amorcé une baisse sur les sites de vente en ligne. Dzair daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 10 octobre 2022.

En effet, depuis que l’importation des véhicules de moins de 3 ans a été autorisée, les prix des voitures sur les sites de vente sont en baisse en Algérie. En témoignent les annonces postées sur le site Ouedkniss. Celles qui démontrent bien que cette mesure entreprise par le gouvernement algérien va marquer un tournant dans la régulation des marchés des véhicules en Algérie.

Pour rappel, le président Abdelmadjid Tebboune vient tout juste d’autoriser l’importation des véhicules de moins de 3 ans. Cela, aux particuliers en Algérie. Alors que les importations étaient gelées depuis 2020, il est désormais possible pour les Algériens d’importer des véhicules. Il est cependant interdit d’importer des véhicules à des fins commerciales.

Dans le détail, cette démarche du gouvernement vise à relancer le secteur de l’automobile en Algérie. Ce dernier qui était au point mort depuis plusieurs années. L’impossibilité d’importer des véhicules neufs par les revendeurs avait provoqué une pénurie. Et les prix des voitures d’occasions avaient alors connu une flambée sans précédent.

Algérie : les importations des véhicules de moins de 3 ans autorisées

Ainsi, moins de 48 heures après l’annonce du président, les véhicules connaissent déjà une diminution de leurs prix. Il suffit de se rendre sur le site de vente le plus connu en Algérie pour s’en rendre compte. On y trouve entre autres une Clio 4 Gt Line de 2019, avec 112.000 km au compteur à seulement 270 millions de centimes. 

Il faut savoir que ce modèle de la marque française Renault était proposé il y a quelque jours de cela à plus de 100 millions de centimes de plus. Un autre exemple est le Dacia Duster, très populaire en Algérie et dont les prix avaient atteint des sommets. Il est ainsi proposé sur le site à 331 millions de centimes. Il est à noter que ce Duster date de 2016 et dispose d’un moteur essence et n’a pas plus de 71.000 km au compteur.

En outre, les constructeurs automobiles étrangers sont désormais autorisés à commercialiser leurs véhicules en Algérie. Les citoyens s’attendent donc à une augmentation et une diversification de l’offre. Mais ils espèrent surtout que les prix reviendront à la normale. Et ce, après cette montée démesurée dont ils ont fait l’objet ces dernières années.

algérie baisse voitures prix

algérie baisse voitures prix

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes