Covid-19 en Algérie : Les prix des tests PCR chez le privé jugés excessifs

Algérie–  Le directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Docteur Fawzi Derrar, s’est exprimé sur les prix des tests de dépistage (PCR) pour la COVID-19.

En effet, dans un entretien donné au journal francophone Liberté, et publié ce samedi 21 novembre 2020, le directeur général de l’IPA, Dr Fawzi Derrar était interrogé sur la dissemblance des prix PCR entre la fonction publique et le secteur privé, il lui a également été demandé si les tarifs des tests sérologique de la COVID-19 appliqués devront être plafonnés en Algérie.

Selon ce qu’a annoncé le média francophone Algerie Eco, le docteur et directeur général de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a déclaré qu’au niveau international, le prix du test PCR varie entre 100 et 120 euros; et que relativement aux 7 dollars des tests antigéniques, la variation des prix est d’une importance capitale.

Dans ce même sillage, le docteur Fawzi Derrar, a souligné qu’en Algérie; le coût des tests de dépistage pour le virus virulent COVID-19 n’est certainement pas fixe; la politique de convention autorise à trouver un prix plus ou moins raisonnable avec les clients, le directeur général de l’IPA a par la suite prévenu; que les principaux réactifs utilisés étaient à 15 000 DA, selon la même source. 

Le DG de l’IPA, Dr Fawzi Derrar, a jugé les prix appliqués des tests sérologique de la COVID-19 par le secteur privé excessifs. Effectivement, le directeur général de l’IPA a mis l’accent sur le prix des tests en Algérie. Il a tout d’abord expliqué que le coût résulte du coût appliqué sur le marché mondial, d’après ce qu’a rapporté la source. Par la suite, le docteur et directeur général de l’IPA a révélé formellement que les prix par le privé s’avèrent excessif. En précisant que la plupart des laboratoires privés s’approvisionnent seuls sans passer par l’Institut Pasteur d’Algérie. Ainsi, le docteur Derrar, a rappelé l’importance d’aller vers une politique de prix. 

Le docteur et directeur général de l’IPA évoque une pénurie des réactifs pour les tests PCR en Algérie 

Selon le média francophone Algerie Eco, le DG de l’IPA, Fawzi Derrar; a indiqué que la question sur le problème d’approvisionnement en réactifs ne dépend aucunement des circonstances, proprement dit. Les fournisseurs de réactifs pour les tests PCR assurent et garantissent la couverture de la demande nationale. Le Docteur général de l’IPA a assuré que les difficultés sont tout simplement liées à la gestion au niveau de la structure de dépistage elle-même, selon la même source. 

De plus, Dr Derrar a fait savoir que l’Institut Pasteur d’Algérie a approuvé 45 laboratoires publics et une vingtaine d’autres privés, d’après ce qu’a rapporté la même source. D’autre part, il a rappelé que l’Algérie avait atteint un chiffre qui frôlait les 300 000 prélèvements réalisés sur l’ensemble du territoire national.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes