AccueilÉconomieDigitalAlgérie : Les prix des smartphones (Redmi/Oppo) flambent à cause du Covid-19

Algérie : Les prix des smartphones (Redmi/Oppo) flambent à cause du Covid-19

Algérie – Le nouveau coronavirus, Covid-19, a conduit au verrouillage des frontières internationales induisant une rareté des produits sur le marché des smartphones en Algérie, et cela a entraîné, à son tour, la hausse des prix des diverses marques à l’image de Redmi et Oppo. Explications.

La Covid-19 a en effet installé une insuffisance d’approvisionnement du marché des smartphones, en raison de la fermeture des frontières qui a mis en suspens l’activité d’importation, et ainsi les prix des produits, à l’instar de Redmi et Oppo, ont grimpé en Algérie à des niveaux qui irritent les clients dénonçant même des pratiques de spéculation de la part d’une grande partie des vendeurs.

Le quotidien national, El Watan, a dédié un article à la question ; dans son édition de ce 4 octobre 2020. Selon l’organe de la presse écrite, le confinement a fait du smartphone l’outil de communication le plus adapté au mode de vie soumis aux mesures restrictives. Cela a par conséquent fait émerger une nouvelle clientèle « numérique ».

Une belle aubaine pour les vendeurs qui ne l’ont naturellement pas raté. La demande propulsée en avant par la pandémie a servi d’une marge de manœuvre pour les vendeurs ; qui n’ont pas hésité un seul instant à élever les prix allant de 5.000 jusqu’à 20.000 DA, selon la marque et la gamme. Ils ont opté pour l’augmentation de la valeur de leur marchandise mise à la vente ; afin de récupérer les pertes qu’ils ont subies à cause de la demande anéantie par le coronavirus.

Marché des Smartphones : Les dessous d’un « piège » !

Les prix baissent parfois, comme avec les produits de Redmi et Samsung. Leur baisse sensible n’est que de l’ordre de 5.000 DA et moins en moyenne. Les grandes quantités des produits de ces marques ; et quelques autres aussi, déjà introduites en Algérie, permettent de diminuer leurs prix sur le marché algérien.

Toutefois, des spécialistes ont indiqué au journal d’expression française que cette baisse n’est que de la poudre aux yeux. Encouragés par la « promotion » du téléphone mobile intelligent, les vendeurs utilisent cette donne pour juste attirer les consommateurs. Une sorte « d’appât », peut-on saisir de ce qu’a écrit El Watan.   

Dès que la ruée est en place et que les clients se sont « réconciliés » avec l’acte d’acheter un smartphone, les vendeurs augmentent les prix une nouvelle fois. Cette pratique est censée compenser leurs pertes, engendrées par le coronavirus en Algérie ; mais au détriment, protestent beaucoup, du citoyen algérien dont le pouvoir d’achat est d’ailleurs à la traîne ; à cause de la double crise, sanitaire et économique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes