Algérie : le prix de la pomme de terre à 50 dinars le kg prochainement ?

Algérie – Après avoir touché le plafond, le prix de la pomme de terre pourrait bientôt descendre à 50 dinars le kilogramme. Voici les précisions du ministre du Commerce, ce 20 octobre 2021.

Effectivement, environ 12.000 tonnes de pommes de terre mises en stock pour servir à la spéculation ont été saisis dernièrement. On procèdera donc à la revente de cette quantité de la pomme de terre au prix de 50 dinars le kg bientôt en Algérie, promet le ministre du Commerce et de la Promotion des Exportations, Kamel Rezig, relate l’APS.

C’est en tout cas, selon l’annonce du responsable ce mardi lors du 1er salon de l’Export à Boumerdes. De ce fait, la revente se fera aussitôt l’affaire, liée à la spéculation, est classée sur le plan des procédures administratives et juridiques. Pour rappel, les sanctions sont lourdes pour le spéculateur. Car, à présent, celui-ci se verra purger une peine de 30 ans d’emprisonnement. Il irait même jusqu’à la perpétuité.

Qui sera donc responsable de cette opération ?

Afin de répartir la pomme de terre issue du déstockage sur l’ensemble des wilayas du pays, une entreprise publique s’en chargera. Il s’agit d’un organisme spécialisé. Il endossera cette tâche pour faire bénéficier les autres régions en Algérie. Et non pas que celles à proximité du lieu de réquisition. De surcroît, le ministre appelle à lancer la vente par 5 kg.

Derrière la flambée du prix de la pomme de terre depuis des semaines, se cachait en effet un stockage. C’est-à-dire que des grossistes ont conservé de grandes quantités de cet aliment dans le but d’en tirer profit avec des variations du marché. 

Suite à cela, une collaboration entre les services du ministère du Commerce et ceux de la Gendarmerie nationale ainsi que la Sûreté nationale a permis le démantèlement du trafic. Il s’agit de plus de 1.000 entrepôts déployés à travers l’Algérie. C’est ce qu’a a souligné Rezig par la même occasion.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes