AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : le prix pour faire la Omra va être divisé par...

Algérie : le prix pour faire la Omra va être divisé par 2 le mois prochain

Algérie – À peine le lancement de la Omra en Algérie pour se rendre à la Mecque commencé, les billets d’avions ont été épuisés pour ce mois sacré. Cependant, on apprend que le prix pour accomplir la Omra depuis l’Algérie va baisser dès le mois prochain.

En effet, selon le président du Syndicat national des agences de voyage, Nadir Belhadj, les billets d’avion destinés à effectuer la Omra au cours des dix derniers jours du Ramadan ont été vendus. Au fait, le prix de la Omra en Algérie s’estime à plus de 25 millions de centimes (250.000 DZD). Ce tarif devrait considérablement baisser à partir du mois de mai prochain.

Effectivement, selon les dires du responsable, qui s’est entretenu avec le quotidien arabophone Echorouk, les prix des billets ont connu une augmentation significative pendant la période d’inscription. Notamment au cours des dix derniers jours du Ramadan. Cela en raison de la forte demande.

L’interlocuteur a, en effet, attribué la raison de cette hausse des prix à la loi de l’offre et de la demande. Il avance que la forte demande de billets pour les dix derniers jours du Ramadan, a conduit à la hausse des prix. Les pèlerins algériens intéressés par l’accomplissement de ce rituel ; se sont vus payés des prix deux (2) fois plus cher que ceux exercés en temps normal.

Omra 2022 : les modalités de voyage

Après une suspension du pèlerinage qui aurait durer plus de deux (2) ans, les musulmans d’Algérie ont été heureux de savoir qu’ils pourront rejoindre la Mecque. Comme ils le faisaient autrefois avant l’avènement de la crise sanitaire.

Pour ce faire, ils doivent payer les frais de tous les services en Arabie saoudite en devise. Y compris l’hébergement, le transport et la nourriture. Mais aussi, les frais de visa. Et ce, comme indiqué dans le cahier de charges de la Omra 2022.

De même, pour accomplir les rites du petit pèlerinage, les Algériens doivent effectuer tous les examens médicaux nécessaires et les vaccinations. Et ce, dans le cadre de la prévention de la propagation des maladies transmissibles comme le cas de la Covid-19.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes