Énergie

Algérie : Le prix du baril de pétrole poursuit sa chute (Février 2020)

0
Algérie prix pétrole 2020
S'abonner :

Algérie – Les cours du baril brut de pétrole (Brent/WTI) ont enregistré une baisse de 15.40% lors du premier mois de l’année 2020.

En effet, le prix du baril du Brent, référence pour le pétrole algérien, débute ce mois de février 2020 à la baisse. Vers les coups de 15h30, le Brent gravitait autour des 55,56 dollars à la bourse de Londres enregistrant une baisse de 1,91% depuis la dernière clôture.

De son coté le brut américain WTI (West Texas Intermediate) a relevé une chute de 1,16% en oscillant autour des 50,95 dollars à la bourse de New York, d’après les chiffres rendus publics par la Nymex. « La reprise est peu convaincante et la pression à la baisse devrait continuer », a expliqué Jeffrey Halley, analyste à l’Oanda Corporation.

Les bourses mondiales se retrouvent ainsi dans une impasse provoquée par le Coronavirus. Le recul de la deuxième puissance mondiale a tout naturellement déclenché une baisse sur la demande internationale de pétrole, ce qui perturbe l’économie mondiale. 

L’OPEP+ se réunit “en urgence”

Consciente de la gravité de la situation, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires ont prévu une rencontre anticipée, les 04 et 05 Février à Vienne, selon l’Agence Cercle Finance, alors que cette dernière était prévue pour Mars; rapporte le média économique Algérie Eco qui cite l’AFP.

La réunion  portera sur la chute des cours du baril de l’or noir, suite à la psychose suscitée par le Coronavirus mortel qui a frappé la Chine, plus grand consommateur d’hydrocarbures; précise la même source.

L’OPEP devra trancher, à l’issue de cette réunion, sur la limite du volume de production ou, au contraire sur son intensification. « Nous sommes prêts à réagir à ces choses-là, mais nous devons pour cela évaluer précisément la situation et surveiller son évolution sur plusieurs jours »; a fait savoir le ministre russe de L’Énergie, Alexander Novak.

Algérie : L’État sauve l’ENIEM en débloquant un crédit 1.1 milliards

Article précédent

Algérie : Baisse inquiétante des réserves de change en ce début 2020

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.