Algérie : Le prix du baril de pétrole brut au plus bas (Brent/WTI)

Algérie – Le prix du baril brut de pétrole (Brent/WTI) maintient sa chute et clôture la fin du mois de janvier en dessous des 60 dollars.

En effet, le prix du baril du Brent, référence pour le pétrole algérien maintient son cours en dessous des 60 dollars, depuis le début de la semaine, atteignant ainsi les 58,56 dollars ce 30 janvier à la bourse de Londres à raison d’une baisse de 1,68% depuis la dernière clôture.

Alors qu’à la bourse de New York, le baril du brut américain de WTI (West Texas Intermediate), a lui aussi enregistré une baisse, soit 1,56% depuis la clôture de la veille, et oscille ainsi autour des 52,22 dollars; d’après les chiffres rendus publics par la Nymex.

Face au Coronavirus, le pétrole chute au plus bas

Alors que les deux références mondiales de pétrole n’ont pas connu de baisse continue comme celle de cette semaine depuis des mois, gravitant ainsi bien en dessous de la barre des 60 dollars. L’inquiétude concernant l’épidémie du Coronavirus en Chine et la hausse des stocks américains sont les principaux facteurs qui pèsent sur les prix, estiment les experts.

Le bilan de ce 30 Janvier s’élève à 170 morts en Chine et les contaminations ont grimpé à environ 7 700 cas. Malgré les dispositifs mis en place par les autorités chinoises tel que l’isolement de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie; le virus a réussi à atteindre quelques zones en dehors de l’Asie.

Rappelons que la Chine est un grand importateur et consommateur de pétrole, ces mesures font donc craindre des conséquences économiques importantes pour le pays déjà affaibli par près de deux ans de guerre commerciale face aux États-Unis d’Amérique; mais aussi l’économie mondiale qui est en péril.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes