AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : les prix des affaires scolaires s’envolent et annoncent une rentrée...

Algérie : les prix des affaires scolaires s’envolent et annoncent une rentrée cauchemardesque aux parents

Algérie – Les prix des affaires scolaires, en Algérie, augmentent d’une façon terrible cette année. Ce qui peut s’annoncer très perturbant pour les parents. Dzair Daily expose pour vous plus de détails dans l’édition de ce lundi, 1 août 2022. 

En effet, les prix des affaires scolaires s’enflamment de plus en plus en Algérie. Une saison scolaire difficile s’annonce pour les parents cette année encore. Selon les organisations de protection de consommateurs, les prix des fournitures scolaires ont augmenté de 150 % à 250 %. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk

Effectivement, cette situation s’annonce compliquée pour les parents qui n’ont pas vraiment le choix face à cette réalité. Surtout après la rareté et le manque d’offres de certaines fournitures à cause du retard des commandes.

À noter que l’Association nationale des importateurs de fournitures scolaires avait annoncé précédemment un retard dans la délivrance des licences d’importation. Cela a poussé les importateurs à courir contre la montre une fois leurs licences reçues.

Et ce, afin de fournir au plus vite les affaires nécessaires pour l’année scolaire. Sachant que  90 % du matériel scolaire proposé sur le marché national est importé de l’étranger. C’est donc pour cela que les experts et observateurs prévoient une rentrée scolaire difficile. Selon les informations officielles, les fournitures scolaires importées sont en route vers l’Algérie. Les marchandises entreront dans le pays, au plus tard le 10 août.

Rentrée scolaire : les prix actuels des fournitures scolaires

Selon l’Organisation Algérienne pour la Défense du Consommateur « HIMAYATEC », les prix des cahiers sur les marchés de gros sont comme suit. Le cahier de 32 pages est à 27,39 dinars. Celui de 48 pages est à 41,08 dinars. Les cahiers de 64 et 120 pages sont à 54,78 dinars et 166,92 dinars successivement. Alors que celui de 288 pages, il est à 252,69 dinars. 

En outre, le prix d’un paquet de papier dépasse les 900 dinars. Tandis que les prix des registres varient entre 274,56 dinars et 549,12 dinars chez les grossistes. Ce qui est jugé très cher par les consommateurs. En revanche, ces prix élevés de produits importés sont justifiés par les coûts élevés d’expédition sur le marché mondial. Qu’en est-il des produits locaux ? Sachant que même les produits locaux ont connu une forte augmentation. 

En effet, le cahier qui faisait 40 DA, est passé à 100 DA aujourd’hui. C’est ce que les commerçants n’ont pas pu justifier. S’agit-il de la spéculation sur les prix pour profiter de l’occasion de la rentrée ?  Selon les estimations préliminaires de l’organisation, un élève nécessite de 6.000 à 12.000 dinars de fournitures scolaires. Soit ce qu’il faut débourser pour un cartable complet, un tablier et des livres.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes