Algérie : Prince Polo clashe Didine Canon 16 et les chanteurs du raï

Algérie – Le rappeur algérien, Prince Polo a brutalement critiqué les chanteurs de raï d’aujourd’hui et est revenu également sur l’arrière-plan de son conflit avec l’artiste Didine Canon 16. Voici tout. 

Dans la planète rap, le clash est une tradition de longue date voire toute une intégrité du mouvement. L’histoire est différente cette fois. Le rappeur algérien, Prince Polo ne s’en est pas seulement pris à son, désormais, adversaire de scène, Didine Canon 16 en l’occurrence, mais aussi aux chanteurs du raï en Algérie. 

Invité sur le plateau de la chaîne de télévision, Ennahar TV ce vendredi 15 janvier, le jeune artiste originaire d’Annaba a prononcé quelques critiques à l’égard des chanteurs du raï. Pour lui, hormis les artistes de l’ancienne époque, les chanteurs du raï ne l’honorent pas. Les paroles choisies par eux n’ont, selon lui, aucun sens. « Les artistes du raï d’aujourd’hui disent n’importe quoi », dit-il.

« Cheb Khaled, Mami et le regretté Hasni ne sont pas dans le même panier des autres », tient à noter l’artiste. Malgré cela, il avoue qu’« il y a une minorité cachée par la majorité ». Il est donc difficile de mentionner les bons artistes. À ses yeux, Kader Japonais est une exception également. Il est différent des autres et reste un seul dans longue liste, souligne Prince Polo.

Entre le rap et le raï, un combat très serré

Aux yeux du rappeur algérien, Prince Polo, « le rap est le style tendance en ce moment ». Une vision des choses qu’il tient à expliquer après quelques fragments de seconde. « Avant l’arrivée de la covid-19, le raï avait conquis la scène », a-t-il fait savoir. Cependant, la donne a changé après l’arrivée de l’épidémie. « Maintenant, seulement le rap reste au sommet puisqu’il est très ancré dans la rue », indique-t-il.  

Une place qui est, selon lui, méritée puisque ce genre s’est imposé dans les quartiers. L’artiste a par la suite affirmé le rap est devenu largement pratiqué et écouté en Algérie. Pour lui, ce mouvement musical est un mode d’expression pour la jeunesse. « On choisit des thèmes qui parlent à tout le monde », souligne-t-il. 

« On véhicule des messages avec le rap », ajoute-t-il. Selon Prince Polo, la différence entre les deux genres musicaux est grande. Le rap a été écouté, douloureusement mais délicieusement en ces temps apocalyptiques et il a soutenu ceux qui l’ont écouté contrairement au raï. « Avec tous mes respects aux artistes, je ne considère pas le raï en tant qu’art », balance le rappeur qui affirme qu’il n’écoute pas le raï. 

Voici la raison pour laquelle Prince Polo et Didine Canon 16 ne s’adressent plus la parole

Ici il n’y a pas de place pour le raï et les fusions des genres. Entre Prince Polo et Didine Canon 16, l’histoire n’est pas si simple. Les deux artistes s’entendaient plutôt bien mais un évènement et des non-dits ont eu lieu. Lors de son passage sur le plateau de Yacine Kentache, Prince Polo est revenu sur l’histoire.  

« Je n’ai pas de problèmes avec Didine mais c’est lui qui a un problème avec moi », dit-il. « Didine est une personne à deux facettes. Ce qui s’est passé entre nous deux, est tout sauf un malentendu. Moi j’ai rien fait », confie-t-il. Selon lui, tout a commencé lorsque les deux ont assisté à un concert de Lacrim qui a eu lieu à Alger. « Didine Canon 16 m’a proposé un featuring et j’ai accepté », clame-t-il.

« On s’est mis d’accord sur tout mais après on a perdu contact subitement. Par la suite, j’ai reçu un message délivré par un autre. On m’a dit qu’une certaine femme est entrée dans le jeu. Elle a interdit à Didine de chanter avec moi, mais il ne me l’avait pas dit », c’est ici que réside le nœud de l’affaire selon Polo. Il a ensuite fait savoir qu’il est sûr de cette information  « Je l’ai eue d’une personne assez proche de lui », affirme-t-il.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes