20.7 C
Alger
20.7 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieL’Algérie prête à investir en Éthiopie dans ce domaine d’activité

L’Algérie prête à investir en Éthiopie dans ce domaine d’activité

Publié le

- Publicité -

Algérie – Suite à la visite du Premier ministre de la République démocratique fédérale d’Éthiopie, Abiy Ahmed Ali, l’Algérie a approuvé son intérêt à investir en Éthiopie dans un domaine d’activité bien particulier. Dzair Daily vous apporte plus de détails, ci-après. 

En Algérie depuis ce dimanche, le Premier ministre de la République démocratique fédérale d’Éthiopie, Abiy Ahmed Ali, continue sa visite d’affaires de deux jours. À vrai dire, cette visite pourrait ouvrir des horizons sans limites entre les deux pays. En effet, l’Algérie a manifesté son désir d’investir en Éthiopie dans un domaine d’activité bien particulier. 

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 29 août 2022. Tout d’abord, on notera que le ministre de l’Industrie pharmaceutique et le ministre des Affaires étrangères ont accueilli la délégation éthiopienne. Et ce, au niveau de l’unité de production d’El Harrach du groupe SAIDAL. 

- Publicité -

En présence de Ramtan Lamamra et Lotfi Benbahmed, la directrice générale du groupe suscité a présenté le plan de développement de la société. Dans le détail, le groupe envisage de produire des produits pharmaceutiques biotechnologiques. Pour rappel, l’unité de production de Constantine a entamé la production du vaccin contre la Covid-19 depuis septembre 2021. 

Coopération algéro-éthiopienne : vers la création des unités de production en Éthiopie

Selon ce que rapporte le quotidien arabophone El bilad, la directrice générale Fatoum Akacem a fait allusion à l’intérêt que portent les différentes boîtes pharmaceutiques publiques et privées à ce type d’investissement. Cela dans le but de renforcer et d’approfondir le partenariat bilatéral dans l’industrie pharmaceutique.

Pour ce faire, les concessionnaires prévoient de mettre en place des unités production mixtes et de co-développement de médicaments. D’ailleurs, il a été décidé d’organiser une exposition dédiée à l’industrie pharmaceutique algérienne à Addis-Abeba. Et ce, en mars prochain. En effet, cette initiative permettra aux clients des deux pays de s’informer sur les opportunités de partenariat offertes par l’industrie pharmaceutique continentale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -