27.9 C
Alger
27.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergieL’Algérie se prépare à investir massivement dans les énergies renouvelables

L’Algérie se prépare à investir massivement dans les énergies renouvelables

Publié le

- Publicité -

Énergie – L’Algérie multiplie les efforts pour la mise en œuvre de projets dans le secteur des énergies renouvelables. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cette édition de ce mercredi 1er février 2023.

C’est sur les ondes de la radio nationale que le directeur du centre de développement des énergies renouvelables, Noureddine Yassaa, a indiqué que l’Algérie se prépare à investir massivement dans les énergies renouvelables. Le gouvernement a pour but d’intensifier l’exploitation de l’énergie solaire, de l’hydrogène vert et du gaz méthane.

Dans le détail, le responsable a expliqué que la démarche entreprise par l’Algérie est l’installation de panneaux solaires. Ces derniers seront construits dans des versions modernes et innovantes. Le gouvernement se penchera également sur la fabrication d’équipement pour d’autres énergies renouvelables. Il s’agit de ce que rapporte le site d’information Sabq Press.

- Publicité -

Par ailleurs, le même intervenant a indiqué que durant cette année débutera la diversification des sources d’énergies. Tout en veillant à rationaliser la consommation. À ce propos, Yassaa a témoigné sa satisfaction quant aux performances de l’Algérie dans ce domaine. Indiquant que des projets d’envergure ont été réalisés dans le domaine de la consommation intelligente d’énergie.

Énergie : L’Algérie se prépare à entamer sa transition vers les énergies renouvelables

En outre, l’Algérie a produit 440 mégawatts d’énergies renouvelables. Mais, ce n’est pas tout. Yassaa a confirmé que plusieurs concessionnaires privés et étrangers travaillent conjointement. Et ce, afin d’atteindre le but fixé par le président de la République. Ce but étant d’atteindre à l’horizon 2030 un volume de 15.000 mégawatts d’énergies renouvelables.

L’autre pari que le gouvernement algérien tentera d’atteindre, est de réussir à convertir l’électricité produite à partir des énergies renouvelables en gaz hydrogène vert. Par ailleurs, cela se fera en partenariat avec des revendeurs allemands et italiens. C’est ce qu’a déclaré le même responsable au micro de la radio algérienne.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -