AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : voici quand la première voiture Fiat sortira d’usine

Algérie : voici quand la première voiture Fiat sortira d’usine

Automobile – Le wali d’Oran, Said Sayoud, a dévoilé la date de sortie de la première voiture Fiat en Algérie. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Tout d’abord, il convient de rappeler que le ministère de l’Industrie a signé un accord avec le groupe multinational Stellantis. Cela pour la fabrication et la commercialisation des engins à quatre roues. Ce processus prendra effet après la création d’une usine au niveau de la région Tafraoui à Oran. À cet effet, les autorités responsables en Algérie ont dévoilé une date précise pour le début de la commercialisation de la première voiture Fiat. 

Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette édition du 18 octobre 2022. Selon ce que rapporte le quotidien arabophone généraliste Ennahar, la première voiture Fiat sera commercialisée à partir de la fin 2023. À savoir, décembre 2023. En effet, il s’agit de ce qu’a indiqué le wali suscité. 

D’ailleurs, les responsables du groupe ont approuvé cette date butoire. De sa part, Sayoud s’est engagé à approvisionner l’usine en gaz et en électricité, très prochainement. Par ailleurs, il a fait savoir qu’avec le début de la production, la susdite marque commercialisera deux types de ses voitures. Cela avant d’entamer la commercialisation des autres types au fur et à mesure du temps. 

L’usine de Tafraoui s’étendra sur une superficie de 120 hectares    

Par rapport à la capacité de production de l’usine, le wali a révélé que ce détail a fait l’objet de négociations entre le ministère de l’Industriel et le groupe en question. Cependant, il n’a pas donné de précisions à cet égard. On précisera, à titre informatif, que l’usine de Tafraoui s’étendra sur une superficie de 120 hectares.

Dans un contexte connexe, on rappellera qu’Ahmed Zeghdar a totalement rejeté l’idée de l’installation de « tout ce qui est importé ». Selon le premier responsable dudit secteur, des produits locaux seront utilisés dans la fabrication des voitures. En marge de la cérémonie de signature de l’accord Zeghdar a fait état des capacités et des qualifications dont dispose l’Algérie. Notamment, la disponibilité des matières premières, la position géographique… 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes