AccueilPolitiqueGéopolitiqueL’Algérie pourrait rejoindre les BRICS en 2023 annonce Tebboune

L’Algérie pourrait rejoindre les BRICS en 2023 annonce Tebboune

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a déclaré que l’adhésion de l’Algérie aux BRICS pourrait se concrétiser durant l’année 2023. Dzair Daily vous en dit davantage dans la suite de cette édition du 23 décembre 2022.

En effet, selon le président Tebboune, l’Algérie pourrait rejoindre les BRICS très prochainement, soit au courant de l’année 2023. Le Chef d’État s’est exprimé à ce sujet lors de l’entrevue qu’il accorde régulièrement aux médias nationaux. Le dernier en date a été diffusée, ce jeudi 22 décembre, sur les chaines de la télévision et la radio nationales.

Le président de la République a donné plus de détails à ce propos, il a indiqué que le processus de l’adhésion de l’Algérie aux BRICS devait s’accompagner d’une croissance soutenue dans les secteurs de l’investissement et du développement économique. Il a également souligné que notre pays devra passer la seconde dans le volet des exportations.

Par ailleurs, Tebboune s’est félicité des bilans de l’Algérie dans ce même volet des exportations. Indiquant que l’augmentation de la valeur des exportations hors hydrocarbures n’est plus un projet à concrétiser. Mais c’est devenu une réalité constatée sur le terrain. Le Chef d’État en a profité pour féliciter la Société Algérienne des Foires et Exportations « SAFEX » pour ses efforts consentis. C’est ce que rapporte l’APS.

L’Algérie rejoindra-t-elle les BRICS en 2023 ?

Reconnue à sa juste valeur, la SAFEX organise des expositions de produits nationaux dans plusieurs pays africains pour en assurer la promotion. Cela, en attendant d’élargir leur distribution vers d’autres pays. À ce propos, Tebboune a déclaré que « C’est lorsque notre produit intérieur brut (PIB) dépassera les 200 mds usd que nous pourrons dire que nous sommes proches des BRICS ».

Par ailleurs, Tebboune a affirmé que la Chine, la Russie et l’Afrique du Sud sont déjà favorables à l’adhésion de l’Algérie aux BRICS. Il s’attend à ce que les travaux se poursuivent et que l’Algérie rejoigne officiellement le groupe avant la fin 2023. Il faut dire que la concrétisation de cette démarche ouvrira à l’Algérie des perspectives dans différents domaines.

Ainsi, l’Algérie sera en mesure de conclure des partenariats économiques dans différents domaines. C’est d’ailleurs le souhait qu’a formulé le président, qui espère lancer des investissements conjoints avec les pays du groupe, afin de réaliser le projet de train transafricain, qui va relier l’Algérie aux pays du Sahel.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici