28.9 C
Alger
28.9 C
Alger
mercredi, 17 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie« L’Algérie peut produire le vaccin contre la Covid-19 », affirme Benbahmed

« L’Algérie peut produire le vaccin contre la Covid-19 », affirme Benbahmed

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre de l’Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed a déclaré que le vaccin contre la Covid-19 pourrait être produit par des laboratoires en Algérie. On pourrait ainsi concurrencer les autres pays dans la conception du remède.

Alors que la pandémie liée au Covid-19 persiste depuis plusieurs mois, beaucoup de pays sont à la conquête du précieux vaccin contre le Coronavirus. Et c’est dans ce même contexte que le ministre de l’Industrie pharmaceutique s’est exprimé. Lors d’une conférence de presse qui a eu lieu aujourd’hui, 03 décembre, M. Lotfi Benbahmed aurait déclaré que l’Algérie possédait tous les moyens pour concurrencer d’autres pays à concevoir le produit que tout le monde attend, soit le vaccin contre la Covid-19. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Dans le même contexte, le responsable a confié que le gouvernement algérien possédait plusieurs entreprises et laboratoires spécialisés dans la recherche pour produire le tant attendu vaccin contre le Coronavirus. Et ce, sous forme de seringue préremplie, soit un contenant rempli du produit injectable, prêt pour l’injection.

- Publicité -

Par ailleurs le ministre s’est exprimé à son tour sur l’acquisition du vaccin contre la Covid-19. Il a confié que l’Algérie était en phase de négociations avec un certain nombre de pays et d’entreprises étrangères produisant le vaccin. Il a notamment cité la Russie, la Chine ainsi que l’Angleterre, rapporte le quotidien arabophone.

Tout ce qu’on sait déjà sur le vaccin que va acquérir l’État algérien dans les jours à venir 

Le vaccin contre le Coronavirus est le sujet qui accapare l’attention de tout le monde. On peut d’ores et déjà être sûr que le gouvernement algérien fourni tous les efforts possibles pour procurer ce fameux remède dans les plus brefs délais. Toutefois, la mission n’est pas évidente selon le ministre de la Santé, M. Benbouzid. Car d’après lui, il n’est pas possible de développer un vaccin efficace en si peu de temps et le distribuer en janvier, selon le même quotidien sur-cité.

En sus, après la conception du vaccin, ce dernier doit être approuvé par l’OMS pour que les autorités songent à l’acquérir. Ensuite, il sera possible aux citoyens algériens d’y bénéficier. Il est nécessaire de souligner que la vaccination se fera par ordre de priorité. Soit les personnels soignants, les personnes âgées et celles atteintes de maladies chroniques.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -