Algérie Poste : « Les retraités et salariés sous pression à cause de la grève »

Algérie – Les retraités et les salariés fulminent et sont préoccupés à cause de la grève d’Algérie Poste qui dure depuis quelques jours.

En effet, depuis le lundi 05 avril 2021, les employés d’Algérie Poste ont décidé de revendiquer leurs droits en se lançant dans une grève sans préavis. Ce qui a, sans grand étonnement, perturbé plusieurs citoyens. Et surtout pendant ce mois sacré de Ramadan qui connaît habituellement une charge supplémentaire. Ainsi qu’un nombre impressionnant de retraits en espèces.

Plusieurs Algériens qui n’ont pas pu bénéficier de leur salaire avant même le Ramadan se retrouvent donc pris au piège au milieu d’un conflit qui ne les concerne même pas. Face à ce débrayage ; la direction de l’entreprise postale essaye tant bien que mal de négocier et de raisonner ses employés. 

L’entreprise publique a justement annoncé sur ces différents réseaux sociaux, la nouvelle de la reprise de service d’Algérie Poste. L’établissement financier a également partagé des clichés qui illustraient des guichets d’Algérie Poste occupés par des employés attelés à leur travail. Précisant toutefois qu’il s’agissait de quelques agences situées aux wilayas de Batna, Skikda, Tébessa et El Oued.

Des citoyens frustrés après avoir constaté que cette reprise ne concernait pas tous les bureaux de Poste

Ainsi, l’entreprise publique a promis et annoncé, ce 17 avril 2021, la suspension de la grève qui dure depuis sept (07) jours maintenant. C’est donc avec une grande joie et surtout un esprit soulagé que des citoyens privés de leur salaire et de leur pension se sont rendu en masse aux bureaux de poste. 

Quelle a été la déception de ces personnes en constatant que la grève des employés d’Algérie Poste persistait encore et toujours. C’est donc très énervés et inquiets, mais surtout les poches vides que des citoyens algériens ont regagné leur domicile. Cela sans avoir une date précise qui signerait la fin de la grève.

Et donc la possibilité pour ces individus de récupérer leur bien tant attendu. Parmi eux des hommes, des femmes, et même des personnes âgées. Cette reprise dépendrait alors des négociations et des échanges entretenus hier, 17 avril 2021, à l’issue d’une réunion. Celle-ci s’est effectuée en la présence des deux (02) parties concernés par ce conflit. À savoir la direction générale d’Algérie Poste et le syndicat des postiers.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

error: Contenu protégé