Algérie Poste : les retraités bénéficient de mesures exceptionnelles

Algérie – Le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique a lancé une initiative qui aide les retraités à retirer leurs pensions au niveau des guichets d’Algérie Poste. Tous les détails dans cette édition du 18 janvier 2022.

Il n’est pas sans savoir que la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 a touché plusieurs secteurs dans le monde entier, notamment en Algérie. Cette situation a incité le Gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles dans tous les domaines. Comme le cas pour les retraités qui auront désormais plus de facilités pour retirer leurs pensions auprès des agences d’Algérie Poste.

En effet, l’entreprise financière a dévoilé un nouveau service permettant aux retraités de retirer leurs allocations avec aisance. Au fait, il s’agit de la « procuration exceptionnelle ». Celle-ci permettrait à une tierce personne d’effectuer le retrait à la place de la personne concernée. Ceci, dans le but de réduire les déplacements des personnes âgées. Sachant qu’ils sont les plus vulnérables au virus. 

Comme rapporté par le média Awras, le ministère en charge a annoncé dans un communiqué que cette procédure atypique serait soumise à certaines règles. Cela, dans le cadre de la confidentialité des données des retraités détenteurs de comptes CCP. Notant qu’ils devront valider un document pour permettre à la personne en charge du retrait de se présenter à la poste.

Algérie Poste : quelles sont les conditions de cette procuration ?

D’après la même source, la procédure de paiement mise en évidence est soumise à des conditions. D’abord, le mandaté doit avoir en sa possession un formulaire appelé « procuration exceptionnelle » que vous trouverez sur ce lien. Celle-ci doit être signée par la personne concernée. Il est à noter que le formulaire est téléchargeable gratuitement sur le site. 

Ensuite, la signature de ce mandat doit être conforme à la signature préalablement enregistrée au niveau d’Algérie Poste. Enfin, la personne qui doit effectuer le retrait doit présenter la pièce d’identité du retraité. Ainsi qu’un chèque postal signé et libellé au nom du mandaté. De plus, elle doit remettre également sa propre carte nationale. Mais aussi, une copie de celle-ci lors de la transaction de l’argent. 

Il faut savoir que le montant maximal permis est limité à cinquante mille dinars algériens (50.000 DA). En sus, un délai de retrait limité à trois (03) jours maximum à partir de la signature de la procuration devra être respecté. Au fait, il s’agit d’une démarche qui entre dans le cadre de l’expansion des services de l’établissement financier.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes