Algérie poste : Vers la fin de la crise de liquidité au mois de décembre

Algérie – Selon le ministre des Finances, Aymen Benabderrahme, la crise de liquidité d’Algérie poste allait prendre totalement fin au mois de décembre prochain.

En effet, dans son édition du 26 novembre dernier, le média arabophone Radio Algérie, a rapporté les propos de M. Aymen Benabderrahme. Et ce, lors d’une déclaration à la presse après l’annonce de l’adoption du projet de la loi de finances 2021. Selon cette même source, le ministre des Finances d’Algérie aurait déclaré que la crise de liquidité d’Algérie poste allait prendre complètement fin au début du mois de décembre de l’année courante, et ce, malgré la crise sanitaire que connaît le pays en ces moments, et qui a impacté en grande partie l’économie nationale.  

En outre, le ministre a confié que le processus de mettre fin à la crise de liquidité d’Algérie poste a déjà débuté avec la hausse du seuil maximum des retraits au niveau des guichets automatiques de billets (GAB). C’est en tout cas ce qu’a rapporté le média arabophone cité précédemment. Pour rappel, le ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, M.Brahim Boumzar, s’est exprimé le 17 novembre dernier. Il a notamment déclaré qu’il était désormais possible de retirer 50.000 Da, au lieu de 30.000 Da précédemment au GAB.

Le début de réalisation du port du Centre d’El Hamdania, le ministre des Finances s’exprime

Par ailleurs, en plus de l’annonce de mettre fin à la crise de liquidité d’Algérie poste, le ministre des Finances a également profité de la même déclaration à la presse pour annoncer l’acheminement d’autres projets. Il a dévoilé que la réalisation du port Centre d’El Hamdania, ainsi que d’autres grands projets miniers allaient débuter à partir de l’année prochaine, soit en 2021.

En sus, le ministre estime que ces projets sont une des priorités et des ambitions d’« El-Djazair El-Jadida », soit littéralement « La Nouvelle Algérie ». Et ces même projets allaient également contribuer à la réalisation de la prospérité en plus de créer un nombre important de postes d’emploi, selon les propos de M. Aymen Benabderrahme rapportés du média arabophone cité précédemment. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes