AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie Poste : une femme braque une agence à main armée

Algérie Poste : une femme braque une agence à main armée

Algérie – Deux individus dont une femme ont procédé au braquage à main armée d’une agence d’Algérie Poste dans la wilaya de Masacra. Voici les détails, ce 8 août 2021. 

Il s’agit d’une scène digne d’un film hollywoodien ! Une des agences d’Algérie Poste dans la wilaya de Mascara a fait, hier en début d’après-midi, l’objet d’une tentative de braquage perpétré par deux individus à main armée dont une femme ayant agi à visage masqué. Une nouvelle qui s’est répandue telle une traînée de poudre. C’est ce qu’on a appris de sources concordantes du quotidien arabophone Ennahar. 

Les faits se sont déroulés dans une agence d’Algérie Poste. Dans le village agricole de Nouari Hamou situé dans la wilaya de Mascara. Les deux malfaiteurs étaient munis d’une arme de poing. En fait, ils étaient repérés à bord d’un véhicule de la marque Renault Symbol. Ils se sont prit à un employé du guichet. Le caissier a succombé à leurs menaces après que l’un d’eux ait pointé son arme à feu sur lui. 

Les deux cambrioleurs cagoulés ont fini par avoir ce qu’ils voulaient. Puis, ils ont pris la fuite vers une destination inconnue. Ils étaient chargés de billets d’une somme d’argent dont le solde n’a pas encore été déterminé. Les éléments de la Gendarmerie nationale se sont immédiatement rendus sur place afin d’enquêter sur ce braquage à main armée. 

Un voleur pris la main dans le sac par des caméras de surveillance

Ce n’est malheureusement pas le premier et certainement pas le dernier braquage à se produire. Dans le même registre d’actes, dernièrement, un individu s’est fait arrêter par les services de police alors qu’il tentait de voler de l’or dans une bijouterie en cassant la vitrine extérieur. 

Par chance, les caméras de surveillance ont filmé l’action. Les agents de police ont pu mettre la main sur le voleur qui s’avère être un criminel avec un casier judiciaire déjà bien chargé d’antécédents. En effet, l’individu en question faisait déjà l’objet de nombreuses accusations. 

On l’a identifié grâce à la vidéo surveillance partagée en masse sur les réseaux sociaux qui a suscité de l’indignation. De ce fait, une enquête approfondie s’est engagée par les services de sécurité. Ces derniers ont pu l’arrêter. Le jeune homme a été interpellé sur le champ.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes