24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDigitalAlgérie Poste : vers le développement des services postaux

Algérie Poste : vers le développement des services postaux

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le gouvernement travaille à accélérer la mise en œuvre de la politique nationale de développement des services d’Algérie Poste. Dzair Daily vous en dit plus à ce propos dans la suite de ce numéro du 23 février 2023.

À l’issue du dernier conseil des ministres, le Premier ministère a annoncé dans une note l’étude d’un document d’encadrement et d’orientation visant à accélérer le développement des services d’Algérie Poste. Cela passera par le soutien accordé aux services financiers d’une part. Et aux paiements électroniques d’autre part. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Dans le détail, le communiqué explique que les indicateurs économiques liés aux activités d’Algérie Poste ont été étudiés. Soulignant par ailleurs qu’Algérie Poste joue un rôle non négligeable dans le déploiement des différents services. Qu’elle rend disponibles et abordables aux citoyens. Tout en assurant une proximité pour les personnes résidant dans les régions les plus reculées.

- Publicité -

Le développement de services postaux accéléré par le gouvernement

Par ailleurs, la transition vers le numérique représente le socle sur lequel le développement des services postaux pourra être bâti. C’est dans ce cadre que le gouvernement se concentre sur les échanges commerciaux électroniques. Le ministre des Postes et des Télécommunications, Karim Bibi Triki, a indiqué que son département œuvre à généraliser l’usage des technologies de l’information et de la communication. 

En outre, le but de cette initiative est de mettre en place des projets qui pourront renforcer cette démarche. Ces projets seront facilités notamment par l’augmentation de la bande passante internationale d’Internet. Cette dernière a atteint 7,8 téraoctets à la fin 2022. Alors qu’elle était à seulement 2,8 téraoctets en 2010.

Dans ce sillage, le même responsable a révélé que plus de 44 millions d’Algériens sont abonnés aux services de téléphonie mobile. Ce qui témoigne d’un bond en avant dans le secteur. Et cela contribuera à ancrer la mutation entamée par le gouvernement algérien.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -