17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
mardi, 23 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie Poste : Boumzar s’exprime sur la disponibilité de la liquidité

Algérie Poste : Boumzar s’exprime sur la disponibilité de la liquidité

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre de la Poste et des Télécommunications rassure les citoyens algériens et affirme qu’il n’y aurait pas de problème de liquidité durant le mois sacré de Ramadan 2021 au niveau d’Algérie Poste.

En effet, c’est ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar dans son numéro du 04 avril 2021. En fait, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar a été l’invité d’une émission radio. Celle-ci était diffusée, ce dimanche 04 avril 2021, sur les ondes de la Radio Chaîne 2. Il a été question lors de cette entrevue d’aborder plusieurs problématiques, notamment le manque de liquidité au niveau des bureaux d’Algérie Poste.

Sachant que ledit responsable a assuré que ses services fournissent tous les efforts nécessaires afin de mettre un terme ou au moins calmer la crise liée au manque de liquidité en Algérie. Et ce, surtout à l’approche imminente du mois de Ramadan 2021. Un mois qui connaît habituellement une charge supplémentaire ainsi qu’un nombre impressionnant de retraits en espèces par les citoyens. 

- Publicité -

Ainsi, Boumezar assure et certifie qu’il n’y aurait pas de crise de liquidité pendant ce mois sacré au niveau de tous les centres postaux à travers le pays. C’est en tout cas ce que rapporte le quotidien susmentionné. Un autre paramètre peut également arranger la situation. Il s’agit alors de la récente décision du président de la République qui consiste à fermer tous les comptes postaux des commerciaux

L’amélioration du débit Internet en Algérie est l’une des préoccupations de Boumezar

En outre, le même locuteur fait part d’autres informations relatives à son secteur. Il profère alors qu’Algérie Poste est parvenue à réaliser un saut qualitatif. Cela en présentant une amélioration significative au niveau des services dans le secteur de la poste et des télécommunications. Pareil pour le service internet qui s’est également amélioré, affirme l’intervenant. 

Cependant, cette amélioration n’est pas encore suffisante, toujours selon le ministre Boumezar. Celui-ci confie dans ce sillage que l’internet en Algérie n’est pas encore tout à fait au point. Cela, suite aux multiples requêtes des citoyens qui demandent une amélioration au niveau du débit internet. C’est sur quoi a conclu la même source également. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -