AccueilActualitéAlgérieAlgérie : plateforme numérique dédiée à l'inscription des artisans dans cet objectif

Algérie : plateforme numérique dédiée à l’inscription des artisans dans cet objectif

Algérie – Une plateforme numérique sera lancée prochainement pour l’inscription des artisans en Algérie. Dzair DAily vous donne tous les détails dans la suite de cet article du mardi 12 avril 2022.

En effet, Nassim Diafat, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la micro entreprise a annoncé le lancement d’une plateforme numérique pour l’inscription des artisans en Algérie. Le but de la mise en place de ce site est l’accompagnement de cette activité économique souvent laissée de côté. 

L’annonce a été faite en présence d’artisans des wilayas d’Alger et de Boumerdès, avec qui le ministre délégué a eu un entretien le lundi 11 avril. Mais c’est dans un communiqué publié par le ministère qu’on a divulgué les détails concernant cette démarche. Il s’agit de ce que rapporte le site Algérie Eco.

Ainsi, le groupe d’artisans a profité de cette rencontre avec le ministre délégué pour lui exposer la situation de l’activité artisanale dans le pays. Ils ont également témoigné de leurs difficultés dans l’exercice de leurs métiers au quotidien. À titre d’exemple, nombre d’entre eux souffrent du manque ou de la cherté des matières premières. Tandis que d’autres font face à des difficultés lors de la commercialisation de leurs produits artisanaux.

Accompagnement des artisans dans la création de leurs entreprises

C’est dans ce contexte que Diafat a rassuré les artisans. Il leur a indiqué que les services du ministère vont s’engager avec force. Ils travailleront en coordination avec ces professionnels. Et leur assureront le meilleur accompagnement lors de la création de leurs entreprises. Les artisans pourront d’ailleurs bénéficier des facilités qu’accordent les organismes ANGEM et ANADE.

À ce propos, l’Agence nationale d’appui et de développement de l’entreprenariat, anciennement Ansej, vient de lancer récemment une inscription en ligne. Et ce, afin de supprimer les pénalités de retard de certaines entreprises. Celles qui souffrent d’un excédent de dépenses par rapport à leurs recettes. Cela vient suite aux nombreuses poursuites judiciaires à l’encontre de certaines micro-entreprises déficitaires.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici