AccueilGuide VoyagesAlgérie : Plaidoyer pour demander la reprise des vols de rapatriement

Algérie : Plaidoyer pour demander la reprise des vols de rapatriement

Algérie – La question de la reprise partielle des vols de rapatriement notamment des cas particuliers, à savoir les malades et les cas humanitaires demeure levée. Voici les détails.

Tenant compte des circonstances dictées par la pandémie du Coronavirus, les frontières Algériennes demeurent, jusqu’à présent fermées; et ce depuis la mi-mars 2020. Cela dit, le dernier vol commercial d’Air Algérie, au départ de Paris-Orly remonte au 11 mars dernier, comme l’a indiqué le média spécialisé VVA – Visas & Voyages Algérie, dans son édition du 04 octobre. Depuis lors, aucun avancement n’a été établi à propos de l’ouverture des frontières du pays. Face à cette réalité des voix s’élèvent pour activer le processus de reprise des vols de rapatriement vers l’Algérie.

Effectivement, le représentant à l’APN de la communauté nationale du sud de la France; le député Samir Chaâbna a annoncé ce 04 octobre, avoir maintenu une discussion par téléphone; avec le docteur Mohamed Bekkat Berkani, membre du Comité Scientifique; chargé du suivi de l’évolution de la pandémie du Covid-19 en Algérie.

Lors de cet entretien téléphonique, Samir Chaâbna a fait savoir au président de l’Ordre national des médecins; « les souffrances de la communauté Algérienne établie à l’étranger; en conséquence de la clôture des frontières aériennes, maritimes et terrestres ». De plus, le membre du parlement a évoqué « la demande des émigrés visant à prévoir des voyages de rapatriement; pour les malades et les cas humanitaires », a écrit le député sur sa page Facebook dans la soirée du 04 octobre.

https://www.facebook.com/samir.chaabna.77/posts/2753682128240661

Berkani s’exprime au sujet des vols de rapatriement

D’après ce qu’a rapporté le site spécialisé, Djalia DZ, le président de l’Ordre national des médecins, Dr Mohamed Bekkat Berkani a souligné que « la décision tributaire et souveraine que prendra le président de la République, Abdelmadjid Tebboune est étroitement liée au nombre de contaminations enregistrées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays ».

Par ailleurs, selon un communiqué parvenu à l’APS, le médecin aurait écrit au chef de l’État, lui demandant « d’appeler les Ambassades et les Consulats Algériens à l’étranger pour commencer à préparer le recensement des malades et des cas humanitaires, qui nécessitent en urgence des vols de rapatriement ».

D’autre part, dans une déclaration à la même source, le docteur Mohamed Bekkat Berkani a également « invité les Ambassades et les Consulats Algériens à l’étranger à étudier les dossiers de santé de certains cas humanitaires. Ceci afin d’assurer leur retour dans les plus brefs délais ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes