AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : plafonnement du prix de la pomme de terre à 60...

Algérie : plafonnement du prix de la pomme de terre à 60 dinars le kg à partir de cette date

Algérie – Le Ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR) dévoile la date du début de la commercialisation de la pomme de terre au prix de 60 dinars le kilogramme en Algérie. Si vous êtes curieux d’en savoir plus, restez branchés alors. Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette édition du lundi 17 octobre 2022. 

En effet, le MADR a révélé la date du début de la commercialisation de la pomme de terre à un prix raisonnable en Algérie. Soit, à 60 dinars le kilogramme au maximum. Et ce, à travers un communiqué qu’elle a publié sur sa page Facebook. Si vous êtes intéressés par cette information, vous pouvez lire l’intégralité de cet article. 

Il convient de rappeler que le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, précédemment, la mise en place de nouvelles mesures pour le renforcement du pouvoir d’achat du citoyen algérien. Le chef de l’État a par ailleurs insisté sur la nécessité de garantir la disponibilité des produits alimentaires. Notamment la stabilité des prix.

Dans le détail, le ministère surnommé a annoncé le lancement de la commercialisation d’une grande quantité de pommes de terre. Et ce, en collaboration avec le ministère du Commerce et de la Promotion des Exportations. Ce n’est pas tout ! Retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article. 

Pomme de terre à 60 dinars le kg : voici la date du lancement

Comme nous l’avons cité plus haut, la MADR lance la commercialisation d’une grande quantité de pommes de terre. Soit, un total de 100.000 quintaux destinés à la consommation, précise le communiqué. Et ce, à un prix raisonnable ne dépassant pas les 60 dinars le kg. 

Selon le même document, cela est prévu à partir du dimanche prochain, 23 octobre 2022. La commercialisation est en revanche prévue au niveau des points de vente affiliés aux bureaux et aux services publics. En plus de ceux mis en place par les collectivités locales. Notamment, les institutions économiques sous tutelle. 

Ce processus vise à assurer l’abondance de la pomme de terre sur les marchés nationaux. Ainsi qu’à préserver le pouvoir d’achat du citoyen. Cela, tout en fournissant cette matière à un prix abordable pour le consommateur, ajoute le ministère. Selon les précision du même communiqué, cette opération se poursuivra jusqu’à la fin de l’année. 

algérie pomme terre date

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes