AccueilActualitéAlgérieAlgérie : pistage et poursuite à l’étranger de l’argent volé

Algérie : pistage et poursuite à l’étranger de l’argent volé

Algérie – Dans le cadre de la lutte contre la criminalité, la Cour de la justice a appelé à intensifier les opérations de pistage et de poursuite à l’étranger de l’argent volé. Dzair Daily relate pour vous tous les détails sur ce sujet ce samedi 22 octobre 2022.

En effet, à l’occasion de l’ouverture de l’année judiciaire, le président de la Cour de justice d’Alger a salué le travail acharné de son département. Il a, de ce fait, remercié les efforts fournis par le Pôle économique et financier. En plus de la Cour de justice d’Alger aux niveaux national et international. Il a insisté sur l’importance du renforcement de l’opération de pistage et de poursuite à l’étranger de l’argent volé de la caisse d’Algérie.

Effectivement, dans son allocution, le responsable a tenu à rappeler que la lutte contre la corruption est l’une des priorités de l’État. Appelant à cette occasion la poursuite des efforts en vue du traitement de ce type d’affaires.

Kamel Ghezali a également fait part de ses espérances concernant le rôle de la justice algérienne dans la prise en charge de différents dossiers. Et ce, afin de préserver l’intérêt public avec conscience et honneur, rapporte Echorouk.

Par ailleurs, le même responsable a souligné le discours du Chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune, dans lequel il a souligné les efforts de la justice algérienne. Il a en outre affirmé celle-ci dispose de toutes les compétences nécessaires pour faire face aux actes criminels. Le tout en veillant à la protection de l’économie nationale.  

Récupération de l’argent volé : voici davantage de détails

En effet, dans le même sillage, le procureur général près la Cour d’Alger, Moussa Othmane, a fait état de la poursuite de l’opération de la lutte contre la criminalité. Cela en saisissant et confisquant ces revenus à l’intérieur et à l’extérieur de l’Algérie. Il a affirmé que la Cour d’Alger a réussi à mettre la main sur un nombre important de biens immobiliers et de fonds situés à l’intérieur du pays.

Par ailleurs, il a révélé que le gouvernement algérien double d’efforts pour la traçabilité des fonds détournés. Cette opération, rappelle Moussa Othmane, est fonctionnelle à travers la mise en place de nombreuses commissions rogatoires. Celles-ci sont mobilisées dans plusieurs pays dans le cadre de la coopération judiciaire internationale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes