18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Le phénomène des harraga se poursuit à l’heure du Coronavirus...

Algérie : Le phénomène des harraga se poursuit à l’heure du Coronavirus !

Publié le

- Publicité -

Algérie – Alors que l’Italie est considérée comme le berceau de l’épidémie du Coronavirus en Europe, le phénomène des « harraga » perdure et les migrants clandestins algériens continuent d’être interceptés au large des côtes italiennes.

En effet, un bateau transportant des migrants clandestins Algériens a débarqué cette semaine sur l’île méditerranéenne de la Sardaigne; coïncidant avec la propagation incontrôlable du Coronavirus en Italie, épicentre de l’épidémie en Europe. Un phénomène qui a suscité l’étonnement et a soulevé plusieurs questions du côté des autorités du pays.

Selon le site d’informations Italien La Voix d’Italie cité par le quotidien Echorouk; les « harraga » en provenance d’Algérie ont repris le cap de la migration clandestine vers le sud de la Sardaigne; soulignant que la barque qui a récemment accosté à porto Tramatzu, comptait 6 harragas, dont une femme à bord.

- Publicité -

La même source a révélé que malgré la pression subie par les autorités Italiennes; ces derniers n’ont pas autre choix que de prendre en charge ces harragas. Une décision purement sanitaire, afin d’éviter la contagion entre les migrants clandestins et les habitant de l’île.

Les autorités prennent des mesures sanitaires face aux « harraga »

Ainsi, les migrants Algériens ont été transférés au centre d’accueil de la région de Monastir, où ils ont subi un examen médical, puis un contrôle d’identité. Selon la même source, le groupe de “harraga” arrivés en Sardaigne sera placé en quarantaine durant au moins 14 jours, et ce dans un cadre préventif et pour l’intérêt collectif.

Le ministre italien de l’Intérieur, a révélé que les clandestins Algériens représentent la deuxième nationalité en termes de nombre de harragas débarquant sur ses côtes depuis le début de l’année; avec un nombre de migrants clandestins s’élevant à 318 personnes, soit 11% du nombre total de migrants illégaux (2971). Selon les données du même ministère, la population du Bangladesh représente 15% de ces migrants; soit 455 personnes depuis le début 2020, suivit des Algériens et des Ivoiriens avec 310 migrants illégaux.

- Publicité -

Pour rappel, l’épidémie du Coronavirus en Algérie progresse d’une manière inquiétante et frappe 45 wilayas jusqu’à présent. Le dernier bilan en date du 08 Avril 2020; a recensé 1572 cas confirmés et 205 décès. D’autre part, le protocole de traitement à la chloroquine a donné une lueur d’espoir en Algérie; puisque 247 patients ayant suivi ce traitement ont répondu positivement au médicament, administré sous surveillance médicale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -