AccueilFootAlgérie : le père de Bounedjah parle du tempérament "nerveux" de son...

Algérie : le père de Bounedjah parle du tempérament « nerveux » de son fils

Algérie – Le père de Baghdad Bounedjah s’est confié, sans langue de bois, sur sa progéniture en évoquant, par la même occasion, son caractère et sa personnalité , jugés souvent « bouillonnants », voire « sanguins ». Nous vous dévoilons un peu plus de détails sur ses révélations dans les paragraphes qui suivent. 

Pour le natif d’Oran, une nouvelle histoire s’écrit avec cette finale face à la Tunisie en Coupe arabe qui, rappelons-le, aura lieu ce samedi 18 décembre 2021, à 16h00, heure algérienne. Avec son expérience, la bande de Madjid Bougherra est prête pour ce match couperet. Un rendez-vous très attendu par les supporters de l’équipe d’Algérie et notamment par le père de Baghdad Bounedjah qui trépigne d’impatience à l’idée de voir son fils soulever un nouveau trophée. 

Dans les colonnes du quotidien généraliste arabophone Echorouk, le papa du champion d’Afrique en titre, Baghdad Bounedjah, a illustré sa hâte de voir l’équipe d’Algérie A’ atteindre le sommet du monde arabe. Ali, de son prénom, a notamment fait une grosse mise au point sur la carrière et les ambitions de son descendant de 30 ans. Mais avant tout, le père a tenu à saluer la combativité de Baghdad Bounedjah. 

Le départ de Bounedjah en Algérie est conté ainsi : « Ses débuts étaient difficiles. Il a longtemps été marginalisé et délaissé par les clubs formateurs. Mais il n’a jamais abandonné. Il traversait des kilomètres afin de pouvoir s’entraîner dans un stade jusqu’à ce qu’il parvint enfin à convaincre des entraîneurs. Je cite Boualem Charef et l’ancien manager de L’OM Azzedine Aït Djoudi qui étaient les premiers à lui avoir offert une chance ». C’est ce dont s’est souvenu le père de Baghdad Bounedjah. 

Équipe d’Algérie : confidences du père de Bounedjah : « Derrière son tempérament fort, se cache une âme enfantine » 

Papa protecteur, Ali est très impliqué dans la carrière de son fils qu’il accompagne dans la plupart de ses choix. Un rôle dont il s’est servi pour dévoiler la facette cachée de son fils, la vraie ! Le père de famille décrit son Baghdad comme « un jeune homme sensible et attachant ». Il faut dire que ses contestations contre les arbitrages, qui peuvent parfois se révéler source de tensions, masquent un enjôleur au caractère douillet.   

Le visage méconnu du numéro 9 de Djamel Belmadi va probablement surprendre plus d’un supporter algérien. Celui où la férocité de Bounedjah, qui peut quelquefois s’exprimer d’une manière maladroite, comme son petit caprice effectué lors du match Algérie – Djibouti en septembre dernier, disparaît. « Certains le qualifient d’irritable. Et nerveux. Mais ce n’est pas ainsi que je le décris ». Il s’agit de ce qu’a outre glissé le père de Baghdad Bounedjah

« Il est bienveillant avec ses proches. Ses coéquipiers. Et les supporters. C’est quelqu’un de doux, voire très sensible. En témoignent les larmes que Baghdad Bounedjah avait versées lors du match entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire durant la CAN 2019 ».

C’est là encore ce qu’a déclaré l’interviewé d’Echorouk. Puis, il révèle une anecdote émouvante sur son enfant. « En 2008, je l’avais surpris pleurant la relégation du MCO en Ligue 2 » en Algérie, s’est amusé à raconter le père de Baghdad Bounedjah. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes