AccueilPolitiqueGéopolitiqueAlgérie : pendant que les Espagnols fuient, les Allemands affluent

Algérie : pendant que les Espagnols fuient, les Allemands affluent

Énergie – Les Allemands cherchent à être plus présents en Algérie dans divers domaines, notamment l’énergie, au moment où les Espagnols s’éloignent le plus du territoire national. Apprenez tout à ce sujet, à travers cette édition du 10 novembre 2022.

En effet, le territoire national attire bon nombre d’investisseurs des quatre coins du monde désirant tirer profit des multiples avantages dont réjouit le sol Dz. Tel est le cas des Allemands qui tendent à renforcer les relations de coopération avec l’Algérie, contrairement aux Espagnols qui se retirent de plus en plus du pays.

Effectivement, les entreprises espagnoles sont nombreuses à perdre leurs parts de marché sur le territoire algérien. Chose qui les a de ce fait amenées à décider de la suspension de leur activité et fermer carrément leurs portes sur le sol national. À en croire les précisions relatées par Ennahar, cinq entreprises espagnoles sont déjà sur cette voie, à l’image du groupe des exportateurs ARVET.

En revanche, les choses semblent aller plutôt bien du côté des investisseurs allemands. D’ailleurs, l’Algérie vient d’être qualifiée d’un « partenaire de choix » pour une collaboration énergétique renforcée avec le géant allemand Wintershall Dea AG.

Ce mérite a en fait été accordé à l’Algérie par le Président directeur général de la société allemande Wintershall, Mario Mehren. Et ce, à la lumière de sa rencontre avec le ministre de l’Énergie algérien, Mohamed Arkab. Il s’agit là de ce que souligne le susdit département ministériel, par le biais d’un communiqué diffusé sur sa page Facebook.

Les engagements de Wintershall en Algérie

Selon le même document, les deux parties se sont focalisées sur le développement et la consolidation des rapports de collaboration dans « l’amont pétrolier et gazier en Algérie ». En évoquant, par la même occasion, le renforcement des relations de coopération en matière de formation, de transfert de technologie et de savoir-faire.

Par ailleurs, les responsables ont aussi abordé les fortes opportunités d’investissement et de coopération dans d’autres domaines. Il s’agit notamment du développement et du transport de l’hydrogène, ou encore dans le captage et stockage du carbone et les énergies renouvelables.

Enfin, il sied de noter que le DG de Wintershall ne s’est pas juste contenté des éléments susmentionnés. Le responsable s’est prononcé sur la forte volonté de Wintershall à aller encore plus loin dans sa coopération avec l’Algérie. La société projette d’ailleurs, selon le même intervenant, de se lancer dans de nouveaux projets énergétiques dans le pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes