Algérie : L’examen du BEM 2020 sera « facultatif » cette année

Algérie – Le Premier Ministre a instruit ce 24 juin de nouveaux ajustements concernant les épreuves de l’examen du BEM prévu en septembre 2020. « Cet examen n’est plus un diplôme nécessaire pour le passage en classe supérieure », a tranché Djerad.

Après de multiples revendications syndicales, à propos de l’annulation du Brevet d’Enseignement Moyen; les contestataires ont enfin eu gain de cause. En effet, face à la conjoncture exceptionnelle que traverse le pays; provoquée par la crise sanitaire du Coronavirus; le Premier Ministère a décrété aujourd’hui la « facultativité » du BEM 2020 en Algérie. 

L’examen du BEM sera « facultatif pour cette année », a promulgué Abdelaziz Djerad. Ainsi, le communiqué a précisé que cet examen « n’est plus un diplôme nécessaire pour le passage en classe supérieure ». De plus, l’accès au lycée se fera, pour l’année scolaire 2019/2020, sur la base d’une moyenne de 09/20. Le calcule de cette dernière se fera à travers la somme des deux premiers trimestres; divisée par deux.

Rendu public via un communiqué diffusé sur la page officielle de la tutelle susmentionnée; cette nouvelle, a été ardemment attendue par les membres du Cnapeste, du SNTE et du Satef; ainsi que ceux de l’organisation nationale des parents d’élèves. Cependant, l’annulation est conditionnée à certains critères; à savoir la moyenne et la scolarisation des candidats. 

https://www.facebook.com/175532726324106/posts/713738665836840/

Moyennes en dessous de 9, candidats non scolarisés… Le Premier Ministère apporte des précisions

Le BEM sera un examen facultatif pour l’année 2020, ne veut pas dire totalement annulé. S’agissant des élèves dont la moyenne cumulée durant le premier et le deuxième trimestre n’a pas atteint la note de 09; « ils ont la possibilité de passer l’examen du BEM; dont la note sera prise en compte pour leur passage en année supérieure », lit-on dans ledit communiqué.

Par ailleurs, cette même source a souligné que « pour les candidats non scolarisés; dont le nombre est de 23.000; le diplôme de l’épreuve du BEM leur est nécessaire ». Il s’agirait de l’unique moyen pour eux d’accéder à toute formation professionnelle supérieure; a explicité le Premier Ministère.

Rappelons que lors de la réunion du Conseil des Ministres conclue le 10 mai dernier; la cinquième a été annulé. Contrairement à l’examen du BEM, qui avait été reporté au mois de septembre prochain. En outre, cette décision avait suscité les appels à l’annulation de plusieurs syndicats relevant du secteur de l’éducation nationale. D’autre part, l’examen du Baccalauréat aura lieu du dimanche 13 au jeudi 17 septembre 2020.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes